Journal d'un vampire, tome 10 : La traque, d'après L.J. Smith

16.7.15




336 pages

Genres : Jeunesse, Fantastique, Bit-lit

Éditions : Hachette

Collection : Black Moon

Date de parution : 19 mars 2014

Prix : 16,50 €

Note : 






Synopsis

Stefan est mort. Elena est effondrée. Après les avoir trahis, Jack et ses vampire artificiels - une nouvelle race indestructible - traquent tous les vampires authentiques, et Damon est leur prochaine victime. Mais celui-ci a juré de venger son frère. Les amis d'Elena sont déterminés à la soutenir pour trouver l'arme capable de neutraliser ces monstres. Leurs talents conjugués et les pouvoirs d'Elena suffiront-ils à contrer cette nouvelle menace ?


Mon avis

Au fil de ma lecture de cette saga, mon avis devenait de plus en plus mitigé. Le style n'était plus le même, l'histoire devenait de plus en plus gnangnan et les personnages m'agaçaient. Il m'arrivait, par moment, de me demander si je n'allais pas stopper ma lecture. Mais la curiosité l'a emporté. Une partie de moi aimerait bien savoir comment les auteurs (car ce n'est plus L. J. Smith depuis quelques temps, maintenant) vont mettre fin à une série de onze tomes.

J'ai lu ce dixième tome, un peu plus d'un an après la lecture du tome précédent.
C'était un peu difficile de me replonger dans l'histoire. Premièrement, j'avais oublié des détails concernant des personnages ou des passages importants qui étaient mentionnés. J'ai dû faire quelques recherches afin de me rafraîchir la mémoire. Deuxièmement, le rythme était assez lent, malgré la mise en place de l'intrigue dès les premiers chapitres. On s'attardait trop souvent sur les sentiments d'Elena, partagés entre Stefan, qui est mort, et Damon. Je peux tout à fait comprendre qu'Elena ait besoin de faire son deuil, et que les liens entre elle et les frères Salvatore sont la base de l'histoire. Mais c'était décrit sur plusieurs pages, et je trouvais que cela faisait trop.

Vers le milieu de l'histoire, il y a plus d'actions. Les personnages ne pataugent plus dans leurs difficultés, ça devient donc plus intéressant. Et puis tout d'un coup, tout s'accélère. On passe rapidement d'un moment à un autre. En première partie, les émotions sont décrites, mais dans la deuxième, on les survole (ça n'aurait pas été du luxe de rééquilibrer ces deux parties). C'est assez frustrant. Encore une fois, les derniers chapitres sont bâclés.

Ce dixième tome se termine par un cliffhanger, qui, malgré le fait qu'on pouvait fortement s'y attendre, donne envie de lire le dernier tome.


Bonne fin de journée :) !

4 commentaires :

  1. Je n'ai pas vraiment accroché à la série TV, dont je n'ai vu que la première saison... Mais, pourquoi pas découvrir les livres, surtout que ma sœur a quelques tomes dans sa propre biblio.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La série TV et la saga littéraire n'ont rien à voir. Certains reprochent aux scénaristes de ne pas avoir respecté les livres, car ces derniers ont pris beaucoup de liberté concernant l'histoire. Personnellement, je trouve qu'ils ont bien fait. Je pense que je n'aurais pas aimé une adaptation télévisée aussi respectueuse. Il y a trop peu d'actions.
      C'est donc la bonne occasion de les lire ^^ ! Je tiens juste à t'avertir que L. J. Smith n'est plus l'auteure de la saga à partir du sixième ou septième tome (à cause d'un désaccord entre elle et son éditeur, si je ne me trompe pas). Ce sont plusieurs auteurs qui l'ont remplacée, c'est pourquoi on peut lire "Créé par L. J. Smith" sur les couvertures. A partir de là, on peut ressentir une différence dans le récit.

      Supprimer
    2. Ah merci pour l'info =) Je ne savais pas du tout que L.J. Smith n'était pas l'auteure de toute la saga...

      Supprimer

Merci pour vos petits mots ♥