Gardiens des Cités Perdues - tome 8 : Héritages, de Shannon Messenger

6.6.21




764 pages

Genres : Fantasy, Jeunesse

Editions : Lumen

Date de parution : 14 Novembre 2019

Prix : 17 €

Note : 






Synopsis

Sophie n'en peut plus de vivre dans le mensonge et l'illusion : cette fois, il lui faut des réponses. Mais la vérité n'est pas toujours bonne à entendre, surtout quand elle apporte son lot de nouvelles responsabilités... Et que la jeune fille n'est pas la seule concernée. Car le passé trouble de certains de ses amis n'a rien d'un hasard. Beaucoup sont porteurs d'un destin qui les dépasse, qui se joue d'eux et de leurs principes.
Commence alors un jeu de pistes dangereux, où la fidélité de chacun se voit remise en cause. Et si les indices s'accumulent, le doute, lui, s'insinue dans le petit groupe à mesure que la frontière entre le bien et le mal se trouble. Une question occupe désormais tous les esprits : qui est véritablement digne de confiance ? 


Mon avis

Voilà plusieurs mois que j'ai terminé ma lecture de Héritages, huitième tome de la saga Gardiens des Cités Perdues, et malgré les semaines qui ont passé, je suis toujours bloquée devant l'écran de mon ordinateur, à attendre l'inspiration pour cette chronique. Il faut dire qu'après avoir lu huit livres d'une saga, et donc rédigé huit chroniques, j'ai la sensation d'avoir déjà tout dit et de me répéter à l'infini. 😆

« [...] il s'agit là d'une lourde responsabilité, je te l'accorde. Chaque nouvelle génération doit apprendre à l'endosser. Si les adultes peuvent se targuer de posséder sagesse et expérience, la jeunesse, elle, brûle d'audace, de courage et de la volonté de se battre pour ses idéaux. Ce feu est alimenté par une formidable énergie. »

Cette saga a été un coup de cœur dès le premier livre. Chaque tome, chaque mot de Shannon Messenger me fait voyager et m'emmène au cœur des Cités Perdues, et Héritages ne déroge pas à la règle. J'y ai retrouvé les personnages si adorables et attachants que j'aime tant, qu'il s'agisse des plus jeunes comme Sophie et ses ami•es, mais aussi les adultes, qui ne sont pas laissé•es de côté et ont une grande importance dans l'histoire. Des liens forts les unissent, ils sont tous présents les uns pour les autres. Cette entraide et cette amitié font chaud au cœur. Cela me touche et rend mon cœur tout shamallow à chaque fois. ❤

« Vraiment, observer des garçons qui essaient de communiquer est aussi fascinant que d'étudier des mollusques. Dans les deux cas, tu regardes leur petit corps tout mou en te demandant comment ça peut bien fonctionner. » - Ro

Cette nouvelle histoire, comme les précédentes, est toujours aussi riche, intéressante et addictive. Une fois le livre ouvert, on a du mal à le lâcher. L'autrice utilise et manie les mots à la perfection, ce qui donne un récit très agréable à lire, riche en humour et en émotions. Autant vous dire que ce sont les montagnes russes, car on passe facilement du rire aux larmes, de la joie à la colère. Surtout dans ce tome-ci, puisque j'ai été fortement déçue par un personnage, mais je ne vais pas en dire plus. Je préfère rester dans le déni afin de ne pas parle de choses qui fâchent. 😭

« Il y a une chose que tu ne dois pas oublier... c'est que le moindre fait ou détail a le pouvoir de nous altérer. Chaque jour passé. Toute personne rencontrée. Toute expérience, bonne ou mauvaise. C'est ce qui fait de nous ce que nous sommes. C'est ce qui modèle nos pensées, motive nos décisions. Or, ces modifications opèrent toujours à deux niveaux différents : ce qui est arrivé, et comment nous y réagissons. » - Elwin

Bref, ce n'est une surprise pour personne, ce huitième tome est un coup de cœur et il me tarde de lire la suite même si la fin de la saga se fait ressentir et ça me fait de la peine rien que d'y penser... D'ailleurs, vendredi dernier, l'assistante de Shannon Messenger a annoncé que le neuvième tome de la saga serait à paraître en automne 2022. En effet, l'autrice a récemment révélé qu'elle avait accouché d'un petit garçon. Elle a donc besoin de temps pour se reposer, prendre soin d'elle et de son bébé, ce qui est tout à fait normal. Nous allons donc devoir patienter un peu plus longtemps que prévu, mais il paraît que l'attente en vaudra la peine. J'ai donc hâte de voir ce que l'autrice nous réserve, même si ce sera la fin de la saga. 😢


Retrouvez ma chronique du septième tome : Réminiscences par ici !

Bilan du mois & Book Haul | Mai 2021

1.6.21


Bonjour bonjour ! 😄


J'espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon mois de mai ! Ici, tout va bien ! Le beau temps est de retour, l'arrivée de l'été se fait ressentir et ça fait plaisir après ce printemps pluvieux. 😎 Je vous retrouve aujourd'hui avec un petit bilan puisque je n'ai lu qu'un seul livre... Mais cette fois-ci, le bilan est accompagné d'un book haul ! (Et je sais que ça va faire plaisir à certaines personnes. 😏)

Après avoir lu la totalité de la saga Grisha de Leigh Bardugo en avril, je continue ma découverte du Grishaverse avec la suite de l'histoire. J'ai donc lu le premier tome de Six of Crows et j'ai encore plus aimé que Grisha, qui était déjà un coup de cœur ! C'est vous dire à quel point ce premier tome est vraiment génial ! L'ambiance est encore plus sombre, plus macabre et certaines scènes sont assez difficiles à lire, mais j'ai totalement accroché à l'univers et aux personnages auxquels je me suis beaucoup attachée. L'intrigue est encore plus captivante et je me suis laissée berner par le génie de Kaz. C'est donc un gros coup de cœur ! 🖤😍

  

Il est évident que ma lecture actuelle est le second tome de la saga : La cité corrompue. Et je sens déjà que ce second tome va me marquer encore plus que le premier !
Lors de mon dernier bilan, je disais que mon objectif était de lire la duologie en entier avant de regarder Shadow & Bone sur Netflix. Et bien sachez que je n'ai absolument pas tenu. Une fois le premier tome terminé, je me suis dépêchée de regarder la saison 1 que j'ai regardé en une journée. Que voulez-vous... On ne résiste pas au Darkling, ni à Kaz. 😏😍 Bref, tout ça pour dire que cette première saison était très très chouette, quoiqu'un peu trop rapide à mon goût, mais j'espère fortement qu'il y aura une seconde saison !



Comme annoncé en début d'article, ce bilan du mois est accompagné d'un book haul puisque j'ai fait quelques achats 😁 J'ai tout d'abord trouvé sur Vinted Héros de l'Olympe - tome 4 : La maison d'Hadès de Rick Riordan, dans son édition grand format qui est de plus en plus difficile à trouver malheureusement. Mais maintenant j'ai la saga complète et ce, dans le même format. Je suis joie. 😁😆 J'ai ensuite fait un petit tour en librairie et je suis repartie avec La fileuse d'argent de Naomi Novik, la même autrice de Déracinée que j'avais adoré, et les deux tomes du Prieuré de l'Oranger de Samantha Shannon (aux éditions J'ai lu, ce qui explique le découpage du livre).

 

 



Challenge 3 livres lus = 1 livre acheté

Les livres lus :

1. Six of Crows - tome 1


Livres achetés :  20 - 16 + 4

J'ai de nouveau fait un gros tri dans ma PAL ces dernières semaines, ce qui explique le - 16. Mine de rien, ces nombreux tris me permettent de passer sous la barre des 10 livres à rembourser dans le challenge. Je suis plutôt fière. 😎

Quoi de neuf sur le blog ?

En mai, une chronique a été publiée :



Je vous souhaite un très beau mois de Juin !

La boîte à musique - tome 4 : La mystérieuse disparition, de Carbone et Gijé

12.5.21




56 pages

Genres : Fantasy, Jeunesse

Éditions : Dupuis

Date de parution : 30 Octobre 2020

Prix : 12,50 €

Note : ★★★★★





Synopsis

Grâce à la visite-surprise de Siloé et de ses frères dans l'Hexomonde, Nolan a appris beaucoup de choses sur Pandorient et sa maman. Mais les questions sans réponse se multiplient avec la découverte d'une drôle de clé, que Nola a déjà vue dans le livre d'Annah.
Que peut-elle bien ouvrir ?
Pour le savoir, Nola retourne aussitôt à Pandorient. Mais que se passe-t-il ? Pourquoi l'Octopodus a-t-il été arrêté par les gardes de la BRH ? Et où peut bien être Séréna, la professeure de muzénologie, mystérieusement disparue ? Nola, Igor et Andréa décident de mener l'enquête, qui risque peut-être de bouleverser la vie de Pandorient...


Mon avis

Il y a maintenant un an, je découvrais la saga La boîte à musique, de Carbone et Gijé, en lisant à la suite les trois premiers tomes. J'avais eu un gros coup de cœur pour cette très belle histoire, et il me tardait de lire la suite. Maintenant que j'ai lu La mystérieuse disparation, je réitère ce que j'ai dit l'année dernière : mais où est la suite ?! 🤩


Ce quatrième tome est dans la continuité de ses prédécesseurs : une histoire remplie de mystères, de l'émotion, un peu d'humour, des personnages toujours aussi attachants et attendrissants, et de magnifiques illustrations ! L'histoire est douce et magique, elle transmet de belles valeurs et aborde également le thème du deuil. Je suis toujours aussi émerveillée par les dessins de Gijé. Les planches sont d'une beauté à couper le souffle et remplies de détails, et c'est un régal de prendre le temps pour les observer et les admirer.

Néanmoins, j'ai quelques regrets... Que l'histoire ne soit pas plus longue, mais également qu'il y ait peu de révélations dans ce nouvel opus. En effet, l'histoire s'attarde plus sur une enquête secondaire, au détriment du sujet principal. Je reste donc un peu sur ma faim... Mais d'un autre côté, cela ne fait que renforcer ma curiosité. J'ai donc encore plus hâte de lire la suite !


Vous pouvez retrouver ma chronique concernant les trois premiers tomes en cliquant ici !