🎃 Pumpkin Autumn Challenge - 2022 ✨🦇

4.9.22


Bouh-jour ! 👻


Ça y est, le mois de septembre est enfin là ! Terminée l'estivation et bonjour la meilleure période de l'année ! Car oui, les températures ont commencé à baisser, la pluie est de retour et les premiers matins brumeux ont pointé le bout de leur nez. L'automne arrive ! Il est temps de ressortir les thés aux épices, les plaids, les bougies et les citrouilles. 😍 C'est aussi le grand retour du tant attendu Pumkin Autumn Challenge !

Cette sixième édition se déroule, du 4 Septembre au 4 Décembre et comporte quatre menus. Je vous laisse les modalités de participation et les menus ci-dessous, le lien vers le groupe Facebook dédié au challenge, ainsi que la vidéo de Guimause pour les personnes souhaitant plus d'informations.

 

 

  


L'année dernière, ma PAL était constituée de dix-sept livres (retrouvez ma sélection ici) et bien sûr, je n'ai pas réussi à tout lire (juste trois 😂). En préparant ma PAL cette année, je me suis dit que j'allais être plus raisonnable et moins gourmande dans mes choix... Et au final, j'ai sélectionné 13 livres (la bonne blague). 😂 Je suis irrécupérable haha. Il y a certains revenant des éditions précédentes, mais aussi quelques nouveautés... Allez je vous montre tout ça ! 😁




👻 Automne Frissonnant

Ghost hunt
  • Prospérine Virgule-Point et la phrase sans fin, de Laure Dargelos. Je l'ai commandé il y a peu, d'où son absence des photos, mais je devrais le recevoir la semaine prochaine. Cette lecture comptera également pour le Bingo des saisons, pour la catégorie "cosy mystery". On m'en a dit beaucoup de bien, alors il me tarde de découvrir cette histoire !



🎃 Automne de l'Etrange

Les mystérieux habitants de Pottsfield

  • Une pincée de magie, de Michelle Harrison. C'était l'achat imprévu pour le PAC de l'année dernière. L'histoire semble se passer à Halloween, ce sera donc parfait pour le mois d'Octobre !


La cueillette des champignons

  • La boîte à musique - tome 5 : Les plumes d’aigle douce, de Carbone et Gijé. Tout comme Prospérine Virgule-Point et la phrase sans fin, cette BD sera également lue pour le Bingo des saisons, pour la catégorie "lire une suite de saga".
  • Saudade, de Phellip Willians et Melissa Garabeli.  Un cadeau d'une amie reçu durant le mois d'août. En le feuilletant, j'ai tout de suite pensé qu'il fallait que je le mette de côté pour le lire cet automne. Apparemment, c'est tout aussi adorable que triste. Je vais devoir préparer des mouchoirs.

 

« In the dark I hear a call »

  • Le Sorceleur - tome 1 : Le dernier vœu, d'Andrzej Sapkowski
  • Le chant des ronces, de Leigh Bardugo
  • Le livre des Saints, de Leigh Bardugo. J'ai hâte de lire ces deux spin-off du Grishaverse, avec lesquels je clôturerai ma découverte de l'univers.

  

« Sois vent, rêve, cendre et néant, sois nuit, noir, âme et souhait »

  • La maison des morts, de Sarah Pinborough. Celui-ci, c'est le revenant de ma PAL du PAC depuis quelques années. J'espère réussir à le lire 🤞🏼😅



🍂 Automne Douceur de Vivre

Il n’y a jamais trop d’épices dans ma pumpkin pie !

  • Harry Potter et la Coupe de Feu
  • Anne d’Avonlea, de Lucy Maud Montgomery

 


Chante moi une chanson Sassenach

  • Sorcery of Thorns, de Margaret Rogerson
 


Automne Rayonnant

« We're all born naked and the rest is drag »

  • Le Prieuré de l'Oranger - partie 1 et 2, de Samantha Shannon

 


Je suis parée pour passer un bel automne avec ces lectures qui sont très prometteuses. Bon challenge et bonnes lecture si vous participez ! 😊

Le Hobbit, de J.R.R. Tolkien

21.8.22




403 pages

Genres : Aventure, Fantasy, Jeunesse

Editions : Le Livre de Poche

Année d'édition : 2020

Prix : 6 €

Note : ★★★★





Synopsis

Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible et sans histoire. Son quotidien est bouleversé un beau jour, lorsque Gandalf le magicien et treize nains barbus l'entraînent dans un voyage périlleux. C'est le début d'une grande aventure, d'une fantastique quête au trésor semée d'embûches et d'épreuves, qui mènera Bilbo jusqu'à la Montagne Solitaire gardée par le dragon Smaug...


Mon avis

Après deux tentatives pour lire Le Hobbit lors du Pumkin Autumn Challenge, je me suis enfin décidée à le sortir de ma PAL, avec un peu d'appréhension, je dois l'avouer. En effet, je m'attendais à ce que le style d'écriture de J.R.R. Tolkien soit difficile à lire, avec de longues phrases à rallonge. Mais au contraire, ce fut une lecture agréable et fluide, même s'il m'a fallu un peu de temps pour lire le roman, en raison de quelques longueurs.

« Pas étonnant, dans ce voisinage ! Nous sommes des gens simples et tranquilles et les aventures ne nous intéressent pas. Quel tracas, quel inconfort, quelle horreur ! De quoi vous mettre en retard pour le dîner ! Je ne vois pas ce qu'elles ont d'attirant. » ― Bilbo

J'ai beaucoup aimé suivre l'histoire de Bilbo, la compagnie des nains menée par Thorin, ainsi que Gandalf. Afin de mener sa quête, cette joyeuse équipe va vivre une belle aventure, pleine de rebondissements et de moments épiques. Le récit est plutôt bien rythmé, avec une alternance entre des scènes assez contemplatives, qui permettent de découvrir la Terre du Milieu, et des scènes d'actions très prenantes.

« Par monts brumeux, cimes glacées,
Jusqu'aux cavernes du passé,
Pour trouver l'or, avant l'aurore
Il faut partir sans renoncer. »

J'ai bien apprécié le personnage de Bilbo, qui connaît une grande évolution durant l'histoire. Mis à l'écart au début par les nains, il va prendre de plus en plus confiance en lui-même et en ses capacités, ce qui lui permettra d'être mieux intégré dans le groupe, et de prendre une plus grande importance dans la quête. Il sauvera même le groupe des nains à plusieurs reprises grâce à son courage et son intelligence. La compagnie des nains était sympathique, même si ces derniers n'étaient pas toujours tendres avec Bilbo. Malgré le fait qu'ils aient chacun une personnalité qui leur est propre, c'était assez difficile des les différencier. Quant à Gandalf, c'est un personnage assez intriguant et mystérieux, qui semble avoir une longueur d'avance sur tout le monde.

« Tout à coup, il était prêt à renoncer à son lit et à son petit déjeuner afin qu'on le croie redoutable. »

Pour conclure, Le Hobbit fut une belle lecture, plaisante à lire, et j'espère qu'il en sera de même pour Le Seigneur des Anneaux, même si je me doute bien que l'écriture de l'auteur est moins fluide dans cette trilogie. En tout cas, j'ai hâte d'en découvrir plus sur la Terre du Milieu ! Et petite révélation me concernant : si je devais me réincarner en personnage de la Terre du Milieu, il est clair que je serai un hobbit et non une elfe. 😂

« Toute la compagnie chevaucha alors très joyeusement, et ils racontèrent des histoires et chantèrent des chansons toute la journée, sauf quand ils s'arrêtaient pour les repas. Ceux-ci n'étaient pas aussi fréquents que Bilbo l'eût souhaité, mais n'empêche, il commençait à se dire que les aventures n'étaient pas si désagréables, somme toute. »

La Passe-Miroir - tome 4 : La tempête des échos, de Christelle Dabos

10.8.22



566 pages

Genres : Fantasy, Young Adult

Editions : Gallimard

Collection : Jeunesse

Année d'édition : 2019

Prix : 19,90 €

Note : ★★★★★





Synopsis

Les effondrements se multiplient, de plus en plus impressionnants : Babel, le Pôle, Anima, aucune arche n'est épargnée. Pour éviter l'anéantissement total il faut trouver le responsable. Trouver l'Autre. Mais comment faire sans même savoir à quoi il ressemble ? Plus unis que jamais, Ophélie et Thorn s'engagent sur des chemins inconnus où les échos du passé et du présent les mèneront vers la clef de toutes les énigmes.


Mon avis

Je n'arrive pas à croire que j'ai terminé ma lecture de la saga La Passe-Miroir... Cela fait toujours bizarre de quitter un univers et surtout des personnages auxquels on s'est attaché. Mais quand il s'agit d'un gros coup de cœur, il y a comme un sentiment de nostalgie qui s'installe.

« Ophélie réalisait de tout son corps ce qu'il était devenu pour elle, ce qu'elle était devenue pour lui, et rien ne lui paraissait plus solide au monde. »

La tempête des échos est dans la continuité des tomes précédents, si ce n'est qu'il est encore plus complexe. D'ailleurs, si vous n'avez pas encore lu ce quatrième tome, je vous conseille de relire les tomes précédents juste avant, afin d'avoir les éléments importants en tête. Même les petits détails, en fait. En effet, Christelle Dabos a construit un univers si riche et complexe que des éléments mentionnés ou évoqués dans le premier tome prennent toute leur importance par la suite. Comme si tout était prévu depuis le début, sans que l'on s'en rende compte. Ce dernier opus offre une réponse à toutes les questions que l'on peut avoir depuis Les fiancés de l'hiver. Plusieurs mois après ma lecture, je me dis que je relirai à nouveau la saga, et surtout La tempête des échos car je suis sûre qu'une nouvelle lecture me permettra d'avoir un nouveau regard sur l'intrigue et m'apportera également de nouveaux éléments de compréhension. Autant vous dire que ce dernier tome nous fait un retournement de cerveau, ce qui prouve que l'écriture de l'autrice est magistrale et époustouflante.

« Non, plus personne ne l'attendait au Pôle et cela lui convenait.
Tant qu'il y aurait une personne qui l'attendrait ailleurs, cela lui conviendrait. »

En ce qui concerne les personnages, je ne trouve plus de mots pour décrire mon amour pour Ophélie et Thorn. J'aime ce couple, comment ils évoluent chacun de leur côté, ainsi que leur relation. Ils ne forment pas un couple ordinaire, ils sont parfois maladroits ensemble, ils s'apprivoisent. Ils sont terriblement touchants. Et que dire sur les personnages secondaires, ou même ceux qui semblent n'être que de passage ? Ils prennent tous une grande importance au fil des chapitres. Comme Victoire, la fille de Bérénilde. La fillette est comme une fenêtre ouverte sur ce qui se passe dans l'histoire, elle nous permet de comprendre certains éléments et événements de l'intrigue. Elle aide, même sans le vouloir, Ophélie et Thorn.

« Elle ferma les yeux. Respira. Se vida de toute attente, de tout désir, de toute peur. S'oublia, comme pour une lecture. La dernière d'entre toutes.
― Parce que nous sommes des passe-miroir.
Elle se plongea dans son reflet.

Un peu plus que cela, même. »

La tempête des échos regorge de tant de scènes grandioses, émouvantes, et éblouissantes. L'intrigue était pleine de suspens et cela rendait difficile le moment où il fallait poser le livre... La fin a brisé mon cœur et m'a beaucoup émue, mais elle laisse tout de même un très bel espoir. Il est facile de s'imaginer comment l'histoire peut continuer. Je trouve qu'un livre est toujours plus marquant quand l'auteur·ice bouscule un peu ses lecteur·ices en donnant une toute autre fin que celle qui était attendue. Et c'est très réussi dans le cas de La tempête des échos. Avec cette fin ouverte, chacun peut imaginer sa propre suite de l'histoire. Cela fait vivre l'œuvre, même lorsqu'elle est terminée. Dans mon cas, j'adore regarder des fanarts sur les différentes fin possibles, surtout quand il s'agit d'Ophélie et Thorn. Enfin voilà, c'est un nouveau coup de cœur pour La Passe-Miroir, qui est et restera, je pense, l'une de mes sagas préférées.


Retrouvez ma chronique du précédent tome, La mémoire de Babel, en cliquant ici !