California Dreamin', de Pénélope Bagieu

23.5.18




272 pages

Genres : Roman graphique, Biographie

Editions : Gallimard

Année d'édition : 2015

Prix : 24 €

Note : 





Synopsis

Ellen Cohen rêve de devenir chanteuse.
Sa voix est incroyable, sa personnalité aussi excentrique qu'attachante, son besoin d'amour inextinguible. A l'aube des années 1960, elle quitte Baltimore pour échapper à son avenir de vendeuse de pastrami et tenter sa chance à New York.


Mon avis

Il y a quelques années, j'ai pu découvrir deux ouvrages de Pénélope Bagieu : sa BD Joséphine et et le roman graphique La Page Blanche, co-écrit avec Boulet. J'avais bien apprécié mes lectures et j'ai eu envie de continuer dans ma découverte du travail de cette autrice / illustratrice. Et dernièrement, j'ai vu que son roman graphique California Dreamin' était disponible dans la bibliothèque de ma commune. Sans hésiter, je l'ai emporté avec moi, tout de suite séduite par le trait de Pénélope Bagieu et les jolies couleurs de la couverture.

California Dreamin' est un roman graphique inspiré de la vie d'Ellen Cohen, plus connue sous le pseudonyme de Cass Elliott, une des voix du groupe The Mamas & the Papas. Je dois vous avouer qu'au départ, je pensais que c'était une fiction et non une biographie, étant donné que les noms d'Ellen Cohen ou Cass Elliot ne me disaient rien, et encore moins celui de The Mamas & the Papas. Pourtant c'était un groupe très connu, dont certaines de leurs chansons sont utilisées pour des films, des publicités ou autre. Si vous êtes comme moi et que ce groupe de musique vous était encore inconnu il y a quelques minutes, vous avez sûrement entendu cette chanson au moins une fois.


Grâce à ce roman graphique, j'ai pu découvrir les moments clés de la vie d'Ellen Cohen, à commencer par son enfance, ses premiers débuts en tant que chanteuse jusqu'à la formation du groupe The Mamas & the Papas. Le lecteur y découvre également certains éléments de l'envers du décor comme l'amour, la drogue et les disputes entre les membres du groupe.

Excepté Ellen Cohen et ses parents, les personnages sont peu développés et approfondis. D'ailleurs je n'ai pas accroché avec la dernière partie de l'histoire, où il est question du groupe, contrairement aux premiers chapitres où l'on rencontre Ellen et sa famille, où on la voit grandir et commencer à faire ses propres choix pour son futur. Ellen est une jeune femme ayant de l'humour, un fort caractère et se fichant totalement de ce que peuvent penser les autres sur son physique ou ses choix.

Contrairement à la couverture, les dessins à l'intérieur sont en noir et blanc, tels des croquis, où les traits de crayon sont apparents. Mais cela n'empêche pas d'avoir sous les yeux des planches très détaillées donnant de la vie aux personnages et aux lieux.

En prenant ce livre à la bibliothèque, je ne m'attendais pas à ce que ce soit une biographie d'une chanteuse. Ce fut une lecture sympathique et une chouette découverte, même si je m'attendais à un peu plus d'humour, que j'ai approfondi en écoutant plusieurs chanson du groupe The Mamas & the Papas.

Les Petites Reines, de Clémentine Beauvais

16.5.18




270 pages

Genres : Aventure, Contemporain, Jeunesse

Editions : Sarbacane

Année d'édition : 2015

Prix : 15,50 €

Note : 





Synopsis

À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet. L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée ! Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres ! Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée. En vie, vraiment.


Mon avis

Les petites reines de Clémentine Beauvais a fait parler de lui dès sa parution, et depuis ce moment, je n'ai lu ou entendu que des avis positifs le concernant. Il m'en a peu fallu pour l'ajouter à ma wish-list et grâce à la bibliothèque de ma commune, j'en enfin pu découvrir ce roman.

Les petites reines est un récit d'aventure de trois jeunes adolescentes, victimes d'humiliation et d'harcèlement scolaire, d'une amitié naissante et d'un road trip. Suite à leur élection en tant que boudins, elles sont prêtes à tout pour montrer de quoi elles sont capables et d'envoyer paître les personnes qui se sont moqués d'elles. Elles décident alors de faire un road trip à vélo et de vendre des boudins.

Durant ce périple à vélo, nous rencontrons et suivons Mireille, Astrid, Hakima et son grand-frère Kader. Des personnages drôles et attachants, qui ont tous une histoire particulière et une cause à défendre. Mireille est pleine de pep's, a un caractère mordant, un sens de la répartie affûté et beaucoup d'humour ! Quant à Hakima et Astrid, elles sont naïves et attachantes.

Cette histoire vaut vraiment le détour. Une fois le livre en main, je ne le lâchais plus. J'étais comme happée par cette aventure, comme si je faisais ce road trip avec cette petite bande courageuse. J'ai rigolé avec les personnages et j'avais envie de les encourager durant les moments les plus difficiles. Entre l'humour, les rebondissements, les imprévus et les nouvelles expériences, aucun risque de s'ennuyer ! De plus, ce récit donne envie de parcourir la France à vélo, sur les traces de Mireille, Astrid, Hakima et Kader, pour découvrir des régions, des villes, des paysages. Pourquoi allez si loin, dans des pays voisins ou même plus loin, alors qu'il y a de merveilleuses choses à découvrir dans notre propre pays ?

A travers une histoire dynamique, drôle et touchante, Clémentine Beauvais fait passer un message sur l'importante de l'acceptation de soi et de son corps, et qu'il est nécessaire de ne pas se fier aux diktats de « la mode » et de la société. Les petites reines est une jolie histoire sur une amitié naissante et sur l'aventure qu'est l'adolescence. J'ai adoré !!


Avez-vous lu Les petites reines ? Qu'en avez-vous pensé ?

Book Haul #27 - Avril

9.5.18


Bonjour tout le monde ! :)

Après avoir publié mon bilan du mois d'Avril dimanche dernier, voici le book haul. Durant le mois dernier, deux bandes-dessinées, deux romans et un mook ont rejoint ma PAL. Tout d'abord, il y a les deux tomes de la saga L'adoption de Zidrou et Arno Monin : Qinaya et La Garùa. J'avais entendu parler de ces bandes-dessinées il y a peu et l'histoire semble jolie et émouvante. Et puis j'ai été séduite par le dessin et les couleurs.


En ce qui concerne les deux romans, il s'agit de Les yeux de Sophie de Jojo Moyes et Les optimistes meurent en premier de Susin Nielsen. L'un évoque la première Guerre Mondiale et des secrets de famille et le deuxième parle d'amitié et de tragédies, une histoire qui sera sans doute touchante.


Et pour terminer, le dernier ouvrage à rejoindre ma PAL est le mook (un mélange entre un magazine et un livre) Hommage aux Studios Disney - Éternels enchanteurs de Gersende Bollut et Romain Dasnoy. A travers les pages de ce mook, les auteurs font un retour sur la filmographie des studios en analysant certaines œuvres et en révélant des anecdotes méconnues. Autant vous dire que j'ai hâte de le lire !



Et vous ? Vous avez fait de belles acquisitions durant le mois d'Avril ?
Belle semaine à vous !

Bilan du mois #21 | Avril

6.5.18



Coucou :)

Après avoir fait une pause de quelques jours sur le blog, je vous retrouve aujourd'hui pour partager avec vous mon bilan du mois d'Avril, durant lequel j'ai été moins gourmande niveau lecture. A la fin du mois de Mars, j'avais commencé Les petites reines de Clémentine Beauvais. J'ai bien entendu terminé cette lecture remplie d'humour et pep's et qui m'a beaucoup plu ! Je vous en reparle très vite.


Ma lecture suivante fut California Dreamin' de Pénélope Bagieu, qui est un roman graphique parlant de Cass Elliot, chanteuse du groupe The Mamas & the Papas. Ce fut une grande découverte pour moi car je ne connaissais si Cass Elliot ni le groupe (même si j'avais déjà entendu leur chanson California Dreamin'). Ce fut une lecture sympathique, mais sans plus.


Pour terminer le mois d'Avril, j'ai commencé Shades of Shadows, deuxième tome de la saga Shades of Magic de V.E. Schwab. Quel plaisir de retourner à Londres et de retrouver Kell et Lila. Cette saga est en train de devenir l'une de mes préférées ! Si j'ai bien avancé dans ma lecture fin Avril, j'ai tendance à prendre un peu plus mon temps en ce moment, sûrement parce que je m'approche de la fin et que je n'ai pas envie de quitter l'univers...


Durant le mois d'Avril, j'ai partagé avec vous trois chroniques :

   

Je vous souhaite de passer un joli mois de Mai ainsi que de belles lectures sous le soleil !