Je collectionne... Les pin's ! #1

31.10.18



Bien le bonjour !

Voilà un moment (depuis le début de l'année, je crois) que je souhaitais vous parler de ma passion pour les pin's, et donc de ma collection. Après en avoir reçu des nouveaux il y a quelques semaines, je me suis dit que c'était l'occasion ! Et étant donné que j'en ai un certain nombre (pas loin de la quarantaine, pour ne rien vous cacher. D'ailleurs ma boîte commence à être bien remplie !) et pour éviter que l'article ne soit beaucoup trop long, vous n'aurez pas le droit à un article, mais à plusieurs ! (Je suis sympa, hein ? ^^)


Comme je le disais précédemment, mes pin's sont rangés dans une petite boîte qui, auparavant, était un coffret d'échantillons de produits de beauté. Je la trouvais plutôt jolie et l'inscription sympa. J'ai donc viré le tout pour y mettre mes pin's, qui n'avaient pas vraiment de rangement au départ... Mais maintenant, je trouve que la boîte a ses limites : elle est quasiment pleine et les pin's commencent à avoir des légères rayures à force d'être en contact avec les uns et les autres. J'envisage d'utiliser des cercles à broderie et du tissu ou de la toile, pour y fixer les pin's. Ainsi, j'éviterai les nouvelles rayures et cela fera une jolie décoration. 😊

Pour débuter cette nouvelle catégorie d'articles, quoi de mieux que de vous montrer les pin's qui m'ont donné envie de commencer une collection ? Il s'agit des pin's Disney !


Comme j'effectuais mes études en région parisienne, j'ai eu l'occasion d'aller deux-trois fois à Disneyland Paris (endroit où je retombais systématiquement en enfance. Vous m'auriez vue la première fois que j'y suis allée... 😂). A l'époque (bah oui, ça remonte à cinq ans !), Meggan, une amie de promo, collectionnait les pin's Disney et elle m'avait bien donnée envie de faire la même chose ! C'est donc lors de ma première visite du parc que j'ai acheté mon tout premier pin's : le badge Grape Soda, de Là-Haut, un de mes Pixar préféré. Il a un peu souffert dans la boîte : la peinture commence à partir... Mais je me dis que ça fait plus authentique et vintage, comme dans le film. ^^


Les visites se sont suivies... J'étais sur place, alors autant en profiter ! Et lors de ma deuxième journée dans le parc, j'ai trouvé ce très chouette pin's de The Nightmare Before Christmas (ou L'étrange Noël de Monsieur Jack). C'est LE pin's à porter aujourd'hui, étant donné que nous sommes le jour de Halloween ! L'occasion parfaite pour regarder The Nightmare Before Christmas une nouvelle fois ! Je souhaitais également un deuxième pin's de Là-Haut (la maison avec les ballons) mais je ne trouvais pas ce que je cherchais dans les boutiques du parc. Et c'est en faisant une recherche sur internet que j'ai trouvé le graal : la maison avec des perles en guise de ballons. Après avoir regardé en détails la fiche et les photos (pour éviter de me retrouver avec une contrefaçon), je l'ai commandé. Et j'en suis ravie. 😍


La dernière fois que je suis allée à Disneyland, c'était pour fêter les 30 ans de l'une de mes sœurs. Nous lui avions fait la surprise de passer tout un week-end à Disneyland avec elle, une de ses amies et mon autre sœur (je suis la p'tite dernière d'une fratrie de sœurs, pour info). Et bien sûr, je suis repartie avec des nouveaux pin's ! Un tiré du film Vice-versa, où il est possible de modifier son humeur grâce à un disque qui tourne à l'arrière, et un autre tiré du film Mary Poppins.




J'ai d'ailleurs une anecdote concernant ce pin's. Je me souviens de l'avoir acheté le dimanche, dernier jour de notre séjour. Nous étions toutes sortie du parc car c'était l'heure pour ma sœur, qui avait fêté ses 30 ans, de repartir en voiture avec son amie. Ma sœur aînée et moi-même prenions le train un peu plus tard, mais comme nos valises étaient dans la voiture, il nous fallait sortir du parc. Nous avions un peu plus d'une heure pour nous promener avant de rejoindre la gare et c'est à ce moment-là que Madame se dit qu'elle aimerait bien avoir le pin's de Mary Poppins ! (C'était vraiment le bon moment pour avoir cette idée...) Nous retournons donc à l'entrée du parc, mais les valises sont interdites (le plan Vigipirate, toussa toussa...), même si nous avons des petits sacs de voyage. Mais payer la consigne pour quelques minutes, c'est légèrement embêtant, pour ne pas dire autre chose. Il nous ne reste plus qu'une seule chose : le culot. Nous nous pointons devant un Cast Member qui gère les entrées et nous lui expliquons la situation, tout en essayant d'être convaincantes... (Oui, nous sommes têtues et culottées dans cette famille)


Et bien vous savez quoi ? ÇA A FONTIONNÉ ! Le très gentil Cast Member (encore merci à lui) a accepté et nous a laissées entrer dans le parc avec nos sacs. Nous voici donc parties pour le Harrington's, boutique où j'avais trouvé le pin's. Mais bien sûr, il n'y était plus ! Sinon cela n'aurait pas été drôle, hein ? Nous demandons à un Cast Member s'ils l'ont encore en stock : il demande à ses collègues, passe un coup de téléphone. Mais non. Le pin's n'y est plus. Notre dernière chance : aller au Pueblo. Et c'est parti pour un sprint à travers le parc pour rejoindre Frontierland (ça tombe bien, il faisait froid en cette fin du mois de Janvier. Il fallait nous réchauffer). Arrivées au Pueblo, nos efforts ont été récompensés : il restait quelques exemplaires ! (Avoir le cul bordé de nouilles, vous connaissez ? 😂).

Et le dernier pin's de la famille Disney a avoir rejoint ma collection est le Lapin Blanc de Alice au Pays des Merveilles. Et avec lui, c'est toujours l'heure du thé !



Le Pin Trading

J'ai beau collectionner les pin's depuis cinq ans maintenant, j'ai découvert le Pin Trading il y a peu de temps. Et même si le meilleur moyen d'acquérir des pin's Disney est d'en acheter, le Pin Trading est une solution plutôt sympathique, permettant des rencontres et d'échanger autour d'une même passion. Enfin, c'est que j'imagine car je n'ai pas encore eu l'occasion d'en faire puisque, pour l'instant, je tiens aux pin's que je possède. Mais peut-être qu'un jour je me lancerais ! C'est bien beau de parler du Pin Trading Mathilde, mais kécessé ?

Le Pin Trading correspond au fait d'échanger des pin's entre collectionneurs, ou avec des Cast Members (personnes travaillant au sein du parc). Pour vous aidez à savoir quel Cast Member fait du Pin Trading, il suffit de regarder s'il porte une lanière de pin's autour du cou.

Il est important de savoir que les Cast Members n'ont pas le droit de refuser un échange de pin's, sauf s'il possède déjà celui que vous proposez à l'échange, si c'est une contrefaçon ou un pin's fantasy. Et bien sûr, il faut que l'échange soit équitable ! Un open contre un open et une édition limitée contre une édition limitée (je vais revenir sur les différents termes plus tard, ne vous en faites pas !). Pour se repérer plus facilement dans les types de pin's, l'idéal est de garder l'emballage des pin's, puisque le prix et le type sont toujours précisés.


Où trouver des pin's ?

  • Dans les boutiques des deux parcs, notamment dans Main Street (parc Disneyland). Certaines sont plus fournies que d'autres, comme Harrington's par exemple.
  • Le Pueblo Trading Post, situé dans Frontierland, près de Big Thunder Mountain (le Train de la Mine). C'est LA boutique du Pin Trading où vous pourrez y acheter les sorties du mois et parfois, les pin's de certains événementsMais c'est surtout un lieu d'échanges, ouvert en général le week-end.
  • Les boutiques du Disney Village.
  • La Pin Trading Night (PTN) : événement Disney, qui se déroule chaque dernier vendredi du mois au sein d'un hôtel Disney ou au Disney Village. L'accès est gratuit et à chaque PTN, trois pin's en édition limitée (environ 400 exemplaires et à 13,99 € par pin's) sont mis en vente.
  • La Pin Trading Day (PTD) : événement qui a lieu une fois par an au Pueblo, généralement en Août. Dès 10h, et ce, pour toute la journée, il est possible d'acheter et d'échanger des pin's en édition limitée. L'accès est gratuit.
  • La Pin Trading Event (PTE) : manifestation privée, donc payante (environ 45 € - accès et repas compris), organisée par Disney. Cet événement se passe généralement dans l'un des hôtels, et se déroule trois fois par an. Il est possible d'acheter et d'échanger des pin's.
  • Sur internet, via le Disney Store ou tout autre site de point de vente comme eBay. Il faut juste faire attention aux autres points de vente : certains en profitent pour vendre des pin's à des prix exorbitants ou même des contrefaçons.


Les différents types de pin's


  • Les open (OE) : ce sont des pin's édités en très grande quantité, voire en nombre illimité. Ils sont mis en vente dans le parc, dans toutes les boutiques. En ce qui concerne le prix, il peut aller de six à une douzaine d'euros.
  • Les éditions limitées (EL / LE) : comme le nom l'indique, sont des pin's édités en petite quantité (le nombre est assez variable). En ce qui concerne le prix, il peut varier selon la taille du pin's mais aussi le nombre de tirage. Le moins cher est à partir de 13 €.
  • Les refresh : ces pin's ne sont pas mis en vente dans les boutiques du parc. Ces pin's en éditions limitées sont offerts aux Cast Members, ainsi qu'au public présent lors des Pin Trading Night (à condition de commander une boisson). Il est possible d'en obtenir lors d'un échange avec un Cast Member dans le parc.
  • Les pin's PTN et PTD : ce sont les pin's spécifiques aux événements cités plus haut. Ils sont donc en édition limitée et représente un personnage de Disney (inspirée de la dernière sortie au cinéma) avec un bandeau où est écrit le nom de l'événement.
  • Pin's Fantasy : pin's non officiel puisqu'ils sont réalisés par des créateurs•trices.
Sauf erreur de ma part, tous les pin's Disney que je possède sont des open, mais comme les emballages sont restés chez mes parents, je ne peux pas le vérifier. ^^


Ce premier article sur les pin's touche à sa fin. J'espère qu'il vous a plu ! En tout cas, j'ai pris beaucoup de plaisir à prendre les photos et à le rédiger. La suite arrivera bientôt ! :)

En attendant, je vous souhaite de passer un bon mercredi. Et joyeux Halloween !

Source : @freestocks sur Unsplash

Gardiens des Cités Perdues - tome 5 : Projet Polaris, de Shannon Messenger

24.10.18




665 pages

Genres : Fantasy, Jeunesse

Editions : Lumen

Date de parution : 16 Février 2017

Prix : 15 €

Note : 





Synopsis

Après un passage mouvementé par Exillium, l'école réservée aux bannis, Sophie et ses amis sont de retour à l'académie Foxfire, où la jeune Télépathe n'est plus la seule, cette fois, à bénéficier de la protection d'un garde du corps. Car certains masques sont tombés : les nouveaux membres du Cygne Noir, ainsi que leurs familles, sont plus que jamais en danger... D'autant que les Invisibles, ces rebelles qui menacent les Cités Perdues, multiplient les attaques.

Tandis que la tension monte avec les ogres, forçant les elfes à accepter des changements drastiques de leur mode de vie, notre petite troupe tente d'en découvrir plus sur le plan de l'ennemi. Sophie ne dispose pourtant que de maigres indices : son nom de code est « Projet Polaris », un étrange symbole semble en être la clé et il serait depuis le début lié à... Keefe !


Mon avis

Ce cinquième tome de la saga Gardiens des Cités Perdues est l'un des livres dont j'avais le plus hâte de lire pour le Pumpkin Autumn Challenge ! J'ai découvert cette saga l'année dernière, et depuis ma lecture du premier tome, je ne peux plus me sortir l'univers de la tête.

Dans Gardiens des Cités Perdues - Projet Polaris, l'histoire devient plus sombre avec une menace qui plane au-dessus de Sophie, ses amis, sa famille mais aussi toutes les autres communautés. Cette menace grandit de tome en tome. Elle devient plus sombre, plus inquiétante. L'histoire n'en devient que plus rythmée, palpitante et haletante.

D'ailleurs, en parlant des personnages, ces derniers évoluent et deviennent encore plus mature au fil de l'histoire. Il m'arrive même d'oublier que Sophie et ses amis ont entre 13 et 16 ans ! Ils sont tous très différents, ont des caractères et des personnalités variées. Les relations qu'ils tissent entre eux sont très développées et on sent qu'une amitié profonde les unis. Ils sont si attachants.

L'intrigue principale se voit étoffée et élargie à chaque tome et des intrigues secondaires font leur apparition. L'univers est si complexe mais tellement bien développé que c'est un régal de lire cette saga ! Il n'est pas rare que des questions restent sans réponses lorsque nous arrivons à la fin d'un tome. Il est donc nécessaire d'attendre le suivant pour obtenir les réponses à nos questions. Mais c'est sans compter l'apparition de nouvelles interrogations, de nouvelles énigmes et des révélations parfois... Très surprenantes ! A croire que l'autrice cherche à nous torturer l'esprit.

Cette histoire est un concentré d'émotions, qui sont variées et intenses. Le lecteur, notamment ma propre personne, passe du rire aux larmes, de la haine à l'amour, de la peur à la joie, dans un même chapitre, ou même, d'un chapitre à un autre. Ajoutez à cela les nombreuses scènes d'action et les cliffhangers et il devient difficile de lâcher le livre. Lorsque je n'étais pas en train de lire ce cinquième tome, j'y pensais constamment et je n'avais qu'une hâte, c'était de rentrer chez moi afin de me replonger dans l'univers.

A travers son écriture fluide et addictive, Shannon Messenger nous dépeint un univers et de magnifiques endroits, à l'aide de nombreuses descriptions. Les décors paraissent si somptueux que notre monde paraît bien fade à côté... De plus, l'autrice évoque de nombreux sujets qui vont toucher plus ou moins les lecteurs : la confiance en soi, l'amour, l'amitié, la famille, mais également l'écologie et la politique.

Lorsque je lis un livre, j'ai la fâcheuse habitude de le feuilleter et parfois, je me fais spoiler ! Et bien je n'ai pas été épargnée avec cette nouvelle lecture : j'ai été spoilée concernant l'un des personnages. Et bien sûr, ce n'est pas du petit spoil. J'en ai marre de moi. 😭

Comme ses prédécesseurs, le cinquième tome de Gardiens des Cités Perdues est un coup de cœur ! J'ai été captivée et envoûtée par l'histoire du début à la fin. Cette dernière m'a brisé le cœur (ça commence à devenir une habitude avec cette saga), mais elle est également très surprenante. J'ai donc hâte de lire le sixième tome afin d'en savoir plus et pour retrouver les personnages que j'apprécie de plus en plus.



Vous pouvez retrouver ma chronique du tome précédent en cliquant ici ! :)

Il est grand temps de rallumer les étoiles, de Virginie Grimaldi

17.10.18




387 pages

Genre : Contemporain

Editions : Fayard

Date de parution : 2 Mai 2018

Prix : 18,50 €

Note : 





Synopsis

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et l'observe depuis la bulle dans laquelle elle s'est enfermée.
A 17 ans, Chloé a renoncé à ses rêves pour aider sa mère. Elle cherche de l'affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l'amour.
Lily, du haut de ses 12 ans, n'aime pas trop les gens. Elle préfère sont rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu'il a quitté le navire.
Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.


Mon avis

Virginie Grimaldi est une autrice dont j'entendais souvent parler depuis quelques mois, grâce à ses romans qui récoltaient de nombreux avis positifs. J'étais donc très curieuse de pouvoir lire l'un de ses romans et de découvrir sa plume. Et c'est en me promenant en librairie que j'ai découvert son tout dernier livre : Il est grand temps de rallumer les étoiles, qui a, on ne va pas se le cacher, un très belle couverture. (Ça brille, ça brille !) Les romans de l'autrice sont souvent catalogués comme des histoires toutes douces, j'ai donc mis Il est grand temps de rallumer les étoiles de côté pour le Pumpkin Autumn Challenge. D'ailleurs, ce fut ma première lecture de ce challenge et je ne suis absolument pas déçue de cette lecture !

Il est grand temps de rallumer les étoiles raconte l'histoire d'une mère célibataire qui cherche par tous les moyens de garder le contact, de tisser à nouveau des liens avec ses deux filles, qui semblent s'éloigner d'elle. Et c'est sans compter ses difficultés financières... Et puis au fil des pages, nous découvrons qu'Anna n'est pas la seule à connaître des difficultés, à douter d'elle : ses propres filles ont aussi leur propre combat, leur propre histoire. Durant cette aventure, Anna, Chloé et Lily vont réapprendre à se connaître et découvrir que malgré leurs différences et leurs chamailleries, elles s'aiment énormément. Leur voyage, les nombreuses rencontres qu'elles vont faire et la beauté de la nature qui s'offre à elles vont les amener à réfléchir sur elles-même, à prendre du recul sur la vie... Et elles vont en ressortir plus fortes.

Ces trois femmes sont attendrissantes et touchantes, tout comme leur(s) histoire(s). A travers ses mots, Virginie Grimaldi nous livre une belle histoire et un message : il faut prendre soin des personnes que l'on aime, prendre du temps pour être avec elles, mais aussi pour soi. De plus, l'autrice décrit des paysages époustouflants et cela donne des envies de voyage, de tout plaquer et de partir en Scandinavie. (Région qui m'attire de plus en plus !)

Ce livre se dévore comme un petit pain chaud ou une petite douceur chaude et sucrée. Je n'avais pas envie de terminer cette lecture, de quitter ces magnifiques paysages et cette petite famille attachante (sans compter les expressions alambiquées de Lily, qui m'ont beaucoup fait rire !). Il est grand temps de rallumer les étoiles est un roman feel-good que je vous recommande chaudement si vous cherchez un peu de douceur.

« La douleur s'en est allée sur la pointe des pieds. On s'habitue tellement à sa présence qu'on ne la remarque plus, elle devient partie intégrante de nous. Et puis, un jour, on se rend compte qu'elle a disparu, cédant sa place à quelques cicatrices et tous les bons souvenirs. » - Anna

« Je ne sais pas à quel âge on perd nos rêves, mais j'espère ne jamais y arriver. » - Lily

Pax et le petit soldat, de Sara Pennypacker

10.10.18




313 pages

Genres : Aventure, Contemporain, Jeunesse

Editions : Gallimard Jeunesse

Date de parution : 12 Janvier 2017

Prix : 13,90 €

Note : 





Synopsis

La guerre est imminente. Lorsque le père de Peter s'engage dans l'armée, il oblige son fils à abandonner Pax, le renard qu'il a élevé depuis le plus jeune âge et envoie le garçon vivre chez son grand-père à cinq cent kilomètres de là. Mais Peter s'enfuit à la recherche de son renard. Pendant ce temps, Pax affronte seul les dangers d'une nature sauvage et se trouve confronté à ceux de son espèce.


Mon avis

En me promenant dans le rayon jeunesse de la librairie, j'ai trouvé ce roman : Pax et le petit soldat, que je n'avais encore jamais vu dans une librairie ou sur la blogosphère, malgré qu'il soit paru l'année dernière. La quatrième de couverture révélait très peu d'informations si ce n'est quelques mots disant qu'un petit garçon et son renard allaient être séparés. J'ai donc cédé à la curiosité et je ne regrette pas car c'est une jolie histoire avec un beau message. Suite à leur séparation, Peter, le jeune garçon, et Pax, le renard, vont tout mettre en œuvre pour se retrouver, malgré l'arrivée de la guerre.

Chaque chapitre correspond à un point de vue de l'un des deux personnages principaux : celui de Peter et celui de Pax. Au fil de l'histoire, chaque chapitre nous permet de savoir ce que font Peter et Pax, chacun de leur côté, pour se retrouver. Leurs pensées et leurs points de vue sont confrontés, notamment concernant la guerre. D'ailleurs, j'ai apprécié connaître le point de vue de Pax, et des autres animaux qu'il va rencontrer, sur les humains.

Etant donné que Pax a été recueilli très tôt par Peter, il n'a pas eu l'occasion de découvrir le monde de la même façon que ses congénères, ni de grandir auprès d'eux. Pour lui son monde ne se limitait qu'à la maison et au jardin de Peter. Petit à petit, les rencontres qu'il va faire vont lui permettre d'avoir un nouveau regard sur les humains et lui faire comprendre que les hommes ne sont pas tous comme Peter. Dans ce récit, l'autrice tente de nous montrer comment nous, les humains, sommes perçus par les animaux. Que chacun de nos actes à des conséquences sur eux et sur la nature, leur lieu de vie. Le point de vue de Pax et des autres animaux est un des gros points forts de ce roman. Sans ça, le roman n'aurait pas la même valeur.

Chacun de leur côté, Peter et Pax vont devoir apprendre à vivre sans l'autre, notamment Pax qui n'avait jamais appris à se nourrir tout seul. Ils vont être amenés à faire un travail d'introspection, à se poser des questions sur eux-mêmes, sur ce qu'ils souhaitent.

Pax et le petit soldat raconte l'histoire d'une indéfectible amitié entre un garçon et un renard. Tous les deux vont vivre une aventure pleine d'épreuves et riche en découvertes. C'est une histoire qui m'a touchée et j'espère vous avoir convaincus de lire cette histoire à votre tour, car elle en vaut la peine.


« - Sont-ils toujours irresponsables ? Ils étaient irresponsables quand je vivais avec eux.
- Irresponsables ?
- Ils labourent un champ sans avertissement et massacrent les souris qui y habitent. Ils construisent un barrage sur rivière et laissent les poissons mourir. Font-ils encore ce genre de choses ? »

« - Qu'est-ce que la guerre ?
- C'est une maladie qui frappe parfois aussi les renards. Cela les conduit à changer de comportement, à attaquer des étrangers. La guerre est une maladie humaine qui y ressemble. »

« Vous, les humains, vous gâchez toujours tout. »

Book Haul #32 - Septembre

7.10.18


Bien le bonjour les gens !

Bon, l'heure est grave. Je crois que je ne suis pas dans mon état normal... Pour la troisième fois consécutive, je vais vous présenter un book haul comprenant moins de cinq livres. Oui, oui. Vous avez bien lu. Durant le mois de Septembre, je n'ai acquis que trois livres. Ce qui n'est pas du tout dans mes habitudes ! Suis-je en train de devenir raisonnable ?! Le débat est ouvert...

Le premier livre était l'achat indispensable du mois : Shades of Magic - tome 3 : Shades of Light, de V.E. Schwab. J'attendais ce dernier tome avec grande impatience depuis ma lecture du tome précédant (dont la fin est à s'arracher les cheveux) et me voilà ravie de l'avoir entre les mains !


Au départ, je ne comptais qu'acheter un seul livre, Shades of Light donc, mais c'était sans compter sur Marine (Un brin de culture sur Twitter) qui souhaitait se débarrasser de quelques affaires, dont les deux premiers tomes de la saga Phobos, de Victor Dixen. Cette saga figure dans ma PAL depuis un long moment, c'était donc l'occasion ! Et puis grâce à la box Mille et un livres, j'ai le marque-page qui va avec ! :D



Je vous retrouve mercredi pour une nouvelle chronique. En attendant, passez une bonne fin de week-end et un bon début de semaine ! :)

Bilan du mois #26 | Septembre

3.10.18



Bonjour tout le monde ! :)

Je vous retrouve aujourd'hui pour l'habituel bilan du mois. Durant le mois de Septembre, j'ai eu de très chouettes lectures, et même un coup de cœur !
J'ai tout d'abord terminé ma lecture de Pax et le petit soldat, de Sara Pennypacker, commencé à la fin du mois d'Août. Ce fut une belle lecture sur l'amitié, et où l'autrice tente de nous donner le point de vue des animaux sur l'humain. Vous pourrez lire ma chronique la semaine prochaine ! :)


Ma seconde lecture du mois de Septembre, et la première du Pumpkin Autumn Challenge (ma PAL est à revoir ici), fut Il est grand temps de rallumer les étoiles, de Virginie Grimaldi. Cela faisait quelques mois que j'entendais beaucoup de bien de cette autrice ainsi que de ses romans. En commençant ma lecture, je redoutais de mettre la barre trop haute et d'être déçue à la fin. Mais non ! L'autrice a une jolie plume et addictive qui plus est. C'est une chouette découverte et il est certain que je lirai les autres romans de Virginie Grimaldi !


Ma dernière lecture, et pas des moindres !, fut Gardiens des Cités Perdues - tome 5 : Projet Polaris, de Shannon Messenger. Et encore une fois, c'est un coup de cœur ! J'aime tellement cette saga, l'univers et les personnages. Plus j'avance dans l'histoire, et plus il me devient difficile de lâcher les livres et d'éviter de me ruer sur le tome suivant (histoire de faire durer le plaisir et de ne pas attendre des mois avant les prochains tomes). Si vous n'avez pas encore découvert cette saga, je vous la recommande fortement ! ;)


Ma lecture actuelle est Shades of Magic - tome 3 : Shades of Light, de V.E. Schwab. Je suis à la fois pressée de connaître le dénouement final et triste de quitter l'univers et les personnages. En tout cas, ce livre promet d'être une très bonne lecture ! :D


La fin du mois de Septembre annonçait la fin du Challenge de l'été (le 23 septembre, jour de l'équinoxe de l'automne), challenge que j'ai réussi à 90%. En effet, je visais le Trophée des orteils en éventail avec dix livres à lire (ma sélection est à revoir par ici), mais je n'en ai lu que neuf. Le livre que je n'ai pas réussi à terminer est Shades of London (Hantée en VF) - tome 3 : The Shadow Cabinet, de Maureen Johnson. Je crois que mon Anglais est un peu rouillé... De ce fait, j'avance lentement.


Je n'ai donc pas validé le challenge dans sa totalité, mais j'ai tout de même réussi à valider quelques mini-challenges, à savoir : lire une antiquité de la PAL et finir une série. Et même plusieurs dans mon cas, puisque j'en ai terminées quatre ! Ce qui est plutôt pas mal. ^^

Comme pour le mois d'Août, j'ai été productive et posté plusieurs articles sur le blog. Je vous ai montré ma sélection de livres pour le Pumpkin Autumn Challenge, partagé le contenu de la box Mille et un livres du mois d'Août, et j'ai répondu à un tag. En ce qui concerne les chroniques, j'en ai publié quatre :




Je vous retrouve dimanche pour le book haul du mois de Septembre. En attendant, je vous souhaite de passer une bonne fin de semaine !