Hommage aux studios Disney, éternels enchanteurs, de Gersende Bollut et Romain Dasnoy

29.4.20





191 pages

Genres : Essai, Cinéma

Editions : Ynnis

Date de parution : 11 Avril 2018

Prix : 14,50 €

Note : 




Synopsis

Ponctué d’anecdotes insolites, ce mook revisite la filmographie des studios Disney, à l’occasion du quatre-vingtième anniversaire de la sortie française de Blanche-Neige et les Sept Nains, à travers une présentation détaillée de chaque production, une analyse des thématiques saillantes (la nature, le voyage…), des sujets annexes sur les films live, les séries TV ou les jeux vidéo, complétés d’illustrations inédites d’artistes qui, comme des générations successives, ont été bercés par Disney. Soit un portrait fouillé, sincère et passionné des studios les plus emblématiques du cinéma d’animation mondial.


Mon avis

Adorant les films des studios Disney depuis toute petite (je sais que je ne suis pas la seule à les avoir regardé en boucle au point d'user la VHS - celle du Roi Lion s'en souvient encore 😅), je suis toujours curieuse d'en apprendre plus sur les studios, leur histoire, mais également sur les différents films. Alors quand j'ai entendu parler de ce mook (un mix entre magazine et livre), je n'ai pas su résister bien longtemps ! Et je ne suis pas déçue de cet achat.

Dans cet ouvrage, les deux auteurs proposent un contenu très intéressant sur la vie de Walt Disney (de sa jeunesse jusqu'à ses débuts dans l'animation), sur la création des studios et bien sûr, les grands classiques. Mais les auteurs ne s'arrêtent pas là puisqu'ils évoquent également les films hybrides et live action, les séries TV, les jeux vidéos, sans oublier les autres studios rattachés à Disney comme Pixar.



Pour chaque film présenté (plus d'une soixantaine), les auteurs présentent le contexte de réalisation et de production, ainsi qu'une analyse. C'est une partie que j'ai bien apprécié, cependant, les films sont présentés par thème ou par catégorie (les princesses, la nature, l'humour, l'anthropomorphisme, etc) et non par ordre chronologique de sortie au cinéma. Du coup, on pouvait passer d'un film des années 90 à un autre des années 50 en quelques pages... Par conséquent, c'était assez difficile de se repérer dans le temps et dans l'histoire des studios, qui ont connu énormément de changements au cours des années.





Le petit plus de ce livre, c'est la participation d'une dizaine d'illustrateur•trice•s qui ont rendu hommage aux studios, à leur manière, c'est-à-dire en dessinant les personnages de leurs films préférés. J'en connaissais déjà quelques-uns, mais sinon j'ai pu faire de très jolies découvertes !



Si vous adorez les créations des studios Disney et que vous souhaitez en savoir plus sur tout cet univers, alors je vous conseille de lire Hommage aux studios Disney, éternels enchanteurs. 😊 (Pour info, il existe également des mooks sur les studios Pixar et Ghibli. Je vous laisse le lien de la maison d'éditions, on ne sait jamais. 😏)

Tag - Dans ma PAL...

26.4.20

Hello !

J'espère que vous allez bien et que vous ne vous ennuyez pas trop en ce moment... Je vous retrouve aujourd'hui pour un tag qui m'a beaucoup plu. Il a été créé par Marie du blog Muffins and books et il sera question de ma PAL (qui reste bien fournie malgré ce confinement... 😆). Je trouve qu'il est pas mal pour faire une sorte de point, alors c'est parti !




Celui qui me fait le plus envie.

En ce moment, je suis très tentée par le premier tome de la saga Un palais d'épines et de roses, de Sarah J. Maas. Mais j'attends un peu avant de le commencer, car j'aimerais avancer ou terminer les quelques sagas qui sont encore en cours. ^^



Celui qui me fait le moins envie.

Il y a quelques jours, j'ai vu sur Twitter que l'autrice Mackenzi Lee était une personne plutôt problématique... Et depuis, j'ai moins envie de lire son roman Les aventures d'un apprenti gentleman, qui me tentait bien au départ pourtant...



Celui qui est là depuis trop longtemps.

Ouh la... J'ai l'impression que tous les livres de ma PAL y sont depuis trop longtemps, mais selon Livraddict, l'antiquité de ma PAL serait le premier tome de la saga Les Outrepasseurs : Les héritiers, de Cindy Van Wilder. Depuis... Janvier 2015. Ah oui. Quand même... 😅



Celui qui vient juste d’arriver.

Allez, un petit teasing de mon prochain book haul (parce que oui, il y en aura un, j'ai craqué)... Parmi les livres qui se sont ajoutés à ma PAL, il y a le deuxième tome de la saga Un palais d'épines et de roses : Un palais de colère et de brume, de Sarah J. Maas.



Celui qui ne va pas traîner longtemps.

Depuis que j'ai regardé la première saison de His Dark Materials, j'ai très envie de continuer la saga A la croisée des mondes de Philip Pullman, avec le deuxième tome : La Tour des anges.



Celui qui n’y est pas encore mais il ne tardera pas à y être.

Ayant eu un coup de cœur pour la saga Hunger Games, il me tarde de lire La ballade du serpent et de l'oiseau chanteur, de Suzanne Collins !



Celui qui est là pour sa couverture.

Je pense que je ne vais surprendre personne en présentant Harry Potter et la Coupe de Feu dans la version illustrée par Jim Kay. Bon il n'est pas dans ma PAL que pour sa couverture, parce que c'est Harry Potter quoi, mais c'est actuellement lui qui remporte la palme de la plus belle couverture de ma PAL.



Celui qui est là parce que tout le monde en parle.

Le deuxième tome de La Passe-Miroir : Les disparus du Clairdelune, de Christelle Dabos. Si je ne me trompe pas, c'est le tome préféré de beaucoup de monde et il me tarde connaître la suite de l'histoire. Mais d'abord, une relecture du premier tome s'impose...



Celui qui est là alors que ce n’est pas forcément ton style habituel.

Deux petits pas sur le sable mouillé d'Anne-Dauphine Julliand, qui est un témoignage de l'autrice concernant la maladie de sa fille. Ce n'est pas le genre de livre que l'on peut lire tous les jours... 



Et voilà, ce tag est terminé ! Cela faisait un moment que je n'en avais pas fait, alors j'espère que cela vous aura plu. D'ailleurs, j'en ai quelques-uns enregistrés dans mes brouillons donc il est probable que j'en publie plus que d'habitude d'ici les prochaines semaines. 😊

Bon dimanche et prenez soin de vous ! 😘

Héros de l'Olympe - tome 1 : Le héros perdu, de Rick Riordan

22.4.20



561 pages

Genres : Fantastique, Jeunesse, Mythologie

Editions : Albin Michel

Collection : Jeunesse - Wiz

Année d'édition : 2011

Prix : 18 €

Note : 




Synopsis

Trois nouveaux demi-dieux.
Un héros perdu.
Un sort qui pourrait tous les détruire...

Lorsque Jason, Piper et Léo arrivent à la Colonie des Sang-Mêlé, le seul refuge pur les enfants demi-dieux, ils croient enfin être en sécurité. Pourtant autour d'eux, le climat est à la guerre. Les demi-dieux s'entraînent au tir à l'arc avec des flèches enflammées et des explosifs. Et la rumeur d'une terrible malédiction court d'un demi-dieu à l'autre. Pire encore : Jason, Piper et Léo sont les élus pour une dangereuse quête qui doit être accomplie avant le solstice d'hiver. Le trio a quatre jours pour délivrer Héra et empêcher la malédiction de se réaliser...


Mon avis

Après avoir relu les cinq tomes de la saga Percy Jackson, de Rick Riordan, l'année dernière, je me suis enfin lancée dans la suite des aventures des demi-dieux avec Aurélie et Léna, en lisant Le héros perdu, premier tome de la saga Héros de l'Olympe, dont l'intrigue se déroule quelques mois après la fin du dernier tome de Percy Jackson. Il est donc important de lire les cinq tomes de Percy Jackson en premier avant de lire cette nouvelle saga, car sinon, vous risquez d'être un peu perdu•e•s. (Si vous souhaitez en savoir plus sur les livres de Rick Riordan, ainsi que sur l'ordre de lecture des différentes sagas, je vous invite à lire cet article rédigé par Marie du blog Muffins and Books.) Bref, revenons-en à ma chronique.

En commençant ma lecture, je n'avais aucun doute sur le fait que j'allais tomber sous le charme de cette nouvelle histoire, qui est, comme la précédente, un coup de cœur ! L'histoire est bien ficelée et bien rythmée, il y a une très bonne intrigue (dans laquelle nous plongeons dès les premiers chapitres), de l'action et de l'humour. Beaucoup d'humour. Et puis quel plaisir de replonger dans cet univers, de retrouver des personnages déjà rencontrés auparavant et de retourner à la Colonie des Sang-Mêlé ! Et c'est sans compter le nouveau trio que forment Piper, Jason et Léo. Ce sont des personnages géniaux et attachants. Et petite nouveauté dans ce livre, les chapitres alternent entre les points de vue des trois demi-dieux, ce qui permet d'en apprendre encore plus sur eux et leur passé. On les apprécie encore plus de cette façon.

« — Rangeons tous nos armes, ordonna Piper. M'sieur Hedge, vous en premier. 
L'entraîneur serra les mâchoires. 
— Même pas un petit coup ? tenta-t-il.  
— Non, insista Piper. 
— Et si on faisait un compromis ? Je les tue d'abord et ensuite si on découvre qu'ils ne nous voulaient pas de mal, je m'excuse. »

Et que serait un roman de Rick Riordan sans la mythologie ? Avec les personnages, la mythologie constitue un point fort des romans de l'auteur. Je suis toujours aussi impressionnée par le talent qu'a Rick Riordan de se renouveler, d'imbriquer et d'adapter la mythologie grecque au monde d'aujourd'hui. Chaque histoire comporte son lot de monstres et autres personnages célèbres des différents mythes. Et même si cette nouvelle histoire se déroule dans le même univers, c'est toujours aussi original et diversifié ! On apprend toujours plus tout en passant un très bon moment. Que demander de plus ?

« Ce que je veux te faire comprendre, c'est que l'amour est le moteur le plus puissant qui soit au monde. Il incite les mortels à la grandeur. C'est par amour qu'ils commettent leurs actions les plus nobles et les plus courageuses. » - Aphrodite

L'intrigue et les révélations finales n'ont pas été de grosses surprises pour moi car je savais déjà deux trois choses (il faudrait que j'arrête de traîner sur les réseaux sociaux à la recherche de fan-arts 😆), mais cela n'a en rien gâché mon plaisir de suivre Piper, Jason et Léo ! Et qui plus est, j'ai adoré lire les messages d'Aurélie qui ne comprenait plus rien. A deux doigts de devenir folle. 😂 Avec Héros de l'Olympe, Rick Riordan nous offre une nouvelle saga qui a beaucoup de potentiel et dont la suite semble très prometteuse ! D'ailleurs, il me tarde que le confinement se termine afin de me ruer dans la librairie la plus proche et achetez tous les autres tomes haha ! Alors si vous appréciez la mythologie grecque, je vous conseille fortement de lire la saga Percy Jackson puis Héros de l'Olympe. Vous ne vous ennuierez pas, croyez-moi ! 😉

Bohen - tome 1 : Les Seigneurs de Bohen, d'Estelle Faye

15.4.20



727 pages

Genre : Fantasy

Editions : Folio

Collection : SF

Date de parution : 6 juin 2019

Prix : 9,70 €

Note : 




Synopsis

Je vais vous raconter comment l'Empire est mort.
L'Empire de Bohen, le plus puissant jamais connu, qui tirait sa richesse du lirium que les nomades de ma steppe appellent le sang blanc du monde. Un empire fort de dix siècles d'existence, qui dans son aveuglement se croyait éternel.
J'évoquerai pour vous les héros qui provoquèrent sa chute. Vous ne trouverez parmi eux ni grands seigneurs, ni splendides princesses, ni nobles chevaliers... Non, je vais vous narrer les hauts faits de Sainte-Étoile, l'escrimeur errant au passé trouble, persuadé de porter un monstre dans son crâne. De Maëve la morguenne, la sorcière des ports des Havres, qui voulait libérer les océans. De Wens, le clerc de notaire, condamné à l'enfer des mines et qui dans les ténèbres découvrit une nouvelle voie...
Et le vent emportera mes mots sur la steppe. Le vent, au-delà, les murmurera dans Bohen. Avec un peu de chance, le monde se souviendra.


Mon avis

J'avais vu ou lu très peu d'avis sur ce roman de fantasy, mais pratiquement la totalité s'accordait pour dire que c'est une excellente lecture. Et comme il était dans la wish-list de Cha', je le lui ai offert pour Noël. Puis je l'ai reçu de la part de Plouf (et ça m'a bien fait rire 😆). Comme j'étais un peu impressionnée par le nombre de pages et le fait que la police soit assez petite, je redoutais de le laisser traîner dans ma PAL pendant un long moment... Et puis l'occasion s'est présentée avec le Hold My SFFF challenge du mois Mars, dont le thème était les autrices. J'ai donc proposé à Cha' de faire une lecture commune, histoire de se motiver à lire cette belle brique. (Mais elle m'abandonnée en cours de route, ou alors c'est moi qui ne l'ai pas attendue ? 🤔😆) Enfin bref, je vais rejoindre les avis précédents car ce fut une agréable surprise !

Bon, je ne vais pas vous le cacher, le début de cette lecture n'était pas aussi simple. Il m'a fallu un peu de temps pour m'habituer à la plume de l'autrice, aux nombreux personnages et les différents points de vue, ainsi que les lieux. Avant de réussir à situer correctement toutes les villes et régions de l'Empire de Bohen, je faisais souvent des allers et retours vers la carte. Et même si celle-ci est petite en raison du format de l'édition, elle était très très pratique pour visualiser plus facilement Bohen. Et pour ça, je remercie Estelle Faye. (Mettez des cartes dans les livres de SFFF, s'il-vous-plaît.) Pour en revenir à ce que je disais, je me suis demandée si je n'allais pas me faire des fiches pour tout noter, notamment des renseignements sur les nombreux personnages, afin de ne rien oublier (alors que je ne fais jamais ça d'habitude). Mais finalement, une fois bien lancée dans l'histoire, je n'en voyais plus l'utilité.

Avec Les Seigneurs de Bohen, et à l'aide d'une plume dynamique et très belle, Estelle Faye nous offre une histoire épique se déroulant dans un univers riche et très bien développé. Les personnages évoluent dans un monde sombre, au passé assez trouble et rempli de mystères. Les révélations se font au compte-goutte et cela ne peut que nous inciter à tourner les pages pour en apprendre plus, tout en savourant sa lecture.

« Je crois que les pires démons sont des hommes, et que si un dieu existe, il a bien d'autres choses en tête que de se scinder en deux pour des offenses, réelles ou supposées. »

En ce qui concerne les protagonistes, ces derniers constituent le gros point fort de ce roman. Ils sont diversifiés, atypiques, complexes, attachants et très intéressants à suivre. Et ce que j'ai encore plus apprécié, c'est la présence d'orientations sexuelles qui ne sont pas hétérocentrées : il y a des relations homosexuelles, bisexuelles et pansexuelles. Et ça c'est très chouette ! Au fil des pages nous rencontrons un certain nombre de personnages, mais l'histoire va essentiellement se concentrer sur les trois principaux (Maëve, Saint-Étoile et Wens) et les secondaires. Et chacun a le droit à des chapitres avec son point de vue. Au départ, chacun est de son côté, menant sa propre vie et sa propre quête. Mais les événements vont les amener à se croiser de près ou de loin, et vers leur destin, qui est étroitement lié à l'Empire. Je pensais vous en présenter quelques-uns succinctement, mais je trouve que le synopsis en dévoile bien assez et c'est encore mieux de les découvrir au fur et à mesure. Mais sachez que j'ai beaucoup apprécié Sainte-Étoile, Sigalit, Sorenz et Wens. 😊

« De nouveaux rêves les accompagnaient, des espoirs d'un monde plus flamboyant, plus libre. Si les détails des histoires variaient selon les conteurs, les rêves, eux, étaient partout les mêmes. Ils gagnaient en ampleur et en force comme les eaux gonflées du fleuve. En ce printemps délétère, les rêves aidaient les hommes à survivre malgré les intempéries, les crues, le bétail emporté par les eaux, les récoltes pourries sur pied ou dévorées par les fées-vermines. Et peu à peu, par un travail de sape à peine moins lent que celui des infiltrations dans les cavernes des Sicambres, histoires et rêves changeaient les hommes. »

Pour conclure, j'ai adoré ce roman avec lequel j'ai passé un très bon moment. L'univers est riche, les personnages sont géniaux et l'histoire est épique ! Tout est présent pour en faire une très bonne histoire. Donc je vous la recommande chaudement. J'ai hâte de lire la suite qui semble prometteuse !

Dans les coulisses du film Les Animaux Fantastiques - Le Niffleur, de Ramin Zahed

8.4.20



23 pages

Genres : Album, Cinéma

Editions : Gallimard Jeunesse

Collection : Les kits collector

Date de parution : 16 Novembre 2016

Prix : 18,90 €

Note : 




Synopsis

Le livre. Féru d'objets brillants, le malicieux Niffleur entraîne Norbert dans une aventure palpitante. Conception des créatures, création des décors, techniques de tournage... Ce livre révèle toutes les étapes qui ont donné vie aux animaux et personnages du film !

Le kit collector. Accompagné d'instructions de montage simples et d'idées de décoration, le kit permet de construire une splendide maquette du Niffleur, l'adorable créature de Norbert Dragonneau.


Mon avis

Contrairement au livre Les Animaux Fantastiques - Les héros du film, cet album sur le Niffleur est plus intéressant. En effet, en plus des informations sur le Niffleur, il y en a concernant les personnages principaux et les acteurs, les décors du film et les effets spéciaux. Les sujets sont plutôt survolés étant donné la vingtaine de pages que contient l'album, et je pensais qu'il y aurait eu plus de détails sur le Niffleur, mais c'est tout de même intéressant d'apprendre deux trois choses sur le film et la façon dont il a été réalisé.




Mais je ne vais pas vous le cacher, j'ai principalement acheté cet album pour la maquette à construire ! Comme vous pouvez le voir, la maquette n'est pas plus grande qu'une Funko Pop (je m'attendais à ce qu'elle soit un peu plus grande). Il y a donc pas mal de petites pièces, pas plus grandes qu'une pièce de 1 centime. 😬 Donc si vous avez ce livre et souhaitez construire la maquette, je vous conseille d'utiliser un plateau afin d'éviter d'en perdre. (Mais il y a quelques pièces en double au cas où, et ça c'est pratique !)




Si le montage est assez simple grâce aux explications et à la numérotation des pièces, la mise en peinture est un peu plus complexe. Je redoutais cette étape, car je n'ai pas l'habitude de peindre des pièces aussi petites, et je pensais que j'allais faire n'importe quoi... Mais finalement, avec beaucoup de patience et de minutie (je ne pensais pas que j'en avais 😆), j'ai réussi. Et je trouve que le résultat est plutôt chouette. 😁 Si vous n'aimez pas trop la peinture, il est tout à fait possible de laisser la maquette brut avec le bois apparent. C'est tout aussi joli. 😊




Pour conclure, cet album sur le Niffleur offre un contenu intéressant mais pas assez poussé. Je ne pense pas que j'en garderai un grand souvenir. Mais je suis tout de même contente de l'avoir pris pour la maquette. 

Bilan du mois #44 & Book Haul #48 | Mars

1.4.20


Bonjour ! 😊

J'espère que vous et vos proches allez bien en cette période de confinement. Comme je suis en arrêt depuis plusieurs mois, on va dire que j'ai l'habitude de rester à la maison 😅, mais j'imagine que c'est plus compliqué pour d'autres personnes, donc courage à vous ! Allez, maintenant on va parler de choses beaucoup plus agréables et sympathiques. 😁 Au programme de ce bilan : deux lectures très chouettes et deux autres qui ne m'ont pas vraiment emballée, ainsi qu'un book haul.

Première lecture du mois de Mars et pas des moindres : Tous nos jours parfaits, de Jennifer Niven. Comme ma chronique est déjà en ligne, je ne vais pas m’épancher sur le sujet, mais sachez que j'ai été très touchée par cette histoire où il est question de sujets complexes et difficiles comme le suicide et la santé mentale. C'est une histoire bouleversante, triste et belle à la fois. Un coup de cœur.


J'ai ensuite lu Les Animaux Fantastiques - Les héros du film, de Michael Kogge. Une lecture assez décevante étant donné le très peu d'informations inédites et intéressantes. La chronique étant également en ligne, je vous invite à aller la lire si vous souhaitez plus de détails sur mon avis.


Pour rester dans le thème des Animaux Fantastiques, j'ai lu ce petit livret sur Le Niffleur, de Ramin Zahed. J'ai trouvé cette lecture un peu plus intéressante que le livre précédent, malgré le peu de contenu, encore une fois. Mais l'intérêt principal se trouve surtout avec la maquette du Niffleur à monter. Je l'ai d'ailleurs construite et peinte il y a quelques semaines. Je vous montrerai ça très bientôt. 😄


J'ai terminé le mois de Mars en beauté avec le premier tome de la saga Bohen : Les Seigneurs de Bohen, d'Estelle Faye, que j'ai lu en lecture commune avec Cha' (on passera outre le fait que j'ai terminé le livre sans elle 🤭), dans le cadre du Hold My SFFF Challenge, dont le thème du mois était Women in charge - Autrices. Et oh lalala, quelle lecture ! Cette histoire de fantasy, qui est bien dense avec ses 700 pages, fut une agréable surprise ! Au départ, c'était assez difficile de rentrer dans l'histoire. Il m'a fallu un peu de temps pour m'habituer à la plume de l'autrice, ainsi qu'à tous ces personnages et tous ces lieux différents... Mais une fois bien lancée dans l'histoire, ça roule tout seul ! L'histoire est épique, les personnages sont diversifiés, géniaux et très intéressants à suivre, l'univers est super riche. Bref, j'ai adoré, j'ai hâte de lire la suite et je vous recommande chaudement cette histoire ! 😄


Je débute le mois d'Avril avec deux lectures : le troisième tome de la saga Hantée en VO, de Maureen Johnson (oui oui c'est toujours une lecture en cours, j'avance petit à petit 😁) et Héros de l'Olympe - tome 1 : Le héros perdu, de Rick Riordan, en lecture commune avec Aurélie et Léna.

 



Pour l'instant, je n'ai pas de lecture prévue pour le Hold My SFFF du mois d'Avril, dont le thème est : T'es beau mon salaud - Anti-héros. Mais cela peut encore changer.


En ce qui concerne le book haul (tu vas pouvoir te moquer de moi, Aurélie), j'ai cinq livres à vous présenter. Mais comme il n'y a aucun achat, je n'ai pas besoin de les compter dans mon challenge 5 livres lus = 1 livre acheté. Et ça, c'est très bien ! 😂

Le premier livre est Les amours de Lara Jean - tome 1 : A tous les garçons que j'ai aimés, de Jenny Han, qui m'a été offert par Léna. (Tu n'aurais pas dû mais c'est adorable, encore merci à toi ❤). J'ai beaucoup aimé les deux premiers films sur Netflix, il me tarde donc de lire cette saga. 


Les quatre livres suivants sont uniquement des premiers tomes des éditions Lumen, qui ont eu la gentillesse de mettre à disposition ces quatre livres gratuitement, en version e-book, afin de passer ce confinement en bonne compagnie. Et comme ces quatre livres étaient dans ma wish-list, je ne pouvais pas passer à côté, voyez-vous. Il y a donc : In the after, de Demitria Lunetta ; La couleur du Mensonge, d'Erin Beaty ; Silver Batal & le dragon d'eau, de K.D. Halbrook ; et The book of Ivy, d'Amy Engel.


  


Challenge 5 livres lus = 1 livre acheté

Les livres lus :

1. La Belle et la Bête - L'histoire éternelle d'un chef-d’œuvre
2. Gardiens des Cités Perdues - tome 7 : Réminiscences
3. L'arrache-mots
4. Fil de fer
5. Tous nos jours parfaits

6. Les Animaux Fantastiques - Les héros du film
7. Les animaux Fantastiques - Le Niffleur
8. Les Seigneurs de Bohen - tome 1


Livres achetés depuis 2019 : 25 - 1


Ce mois-ci, quatre nouvelles chroniques ont été publiées :

 

 


Portez-vous bien et bonne fin de semaine ! 😊