🎃🦇✨ Pumpkin Autumn Challenge - 2019

28.8.19


Bien le bonjour !

Le mois d'Août touche à sa fin, laissant sa place au mois de Septembre ainsi qu'à ma saison préférée : l'automne. 🧡 (Bye bye l'été ! Merci d'être passé, je ne te retiens pas.) Pour les bookworms, qui dit automne dit forcément Pumpkin Autumn Challenge. Cette troisième édition se déroule, comme pour les précédentes, du 1er Septembre au 30 Novembre, et cette année, les astres sont à l'honneur, puisque le quatrième menu, qui était consacré à la Magie & aux Sorcières l'année dernière, est remplacé cette année par « Automne Astral ». Comme d'habitude, je vous laisse les modalités de participation et les menus ci-dessous, ainsi que les liens vers le blog de Guimause et le groupe Facebook dédié au challenge, pour les personnes souhaitant plus d'informations.




L'année dernière, ma PAL était constituée de sept livres correspondant à deux menus (cliquez si vous souhaitez voir ma sélection de l'année dernière). Pour cette nouvelle édition du PAC, j'ai de nouveau sélectionné sept livres :



👻 Automne Frissonnant

Les os / eaux de Davy Jones
🦴 Hantée - tome 3 : Le cabinet des ténèbres, de Maureen Johnson (en VO)




✨ Automne Enchanteur

Misty Day
🔱 Héros de l'Olympe - tome 1 : Le héros perdu, de Rick Riordan
🔱 Percy Jackson et les Dieux grecs, de Rick Riordan et John Rocco



Prenez garde aux souliers pointus
🧙🏼‍♀️ Les Sorcières du Clan du Nord - tome 1 : Le sortilège de minuit, de Irena Brignull
🧙🏼‍♀️ Déracinée, de Naomi Novik

 


🍂 Automne Douceur de Vivre

Un cinnamon roll et un chaï latte, à emporter s'il vous plaît !
☕️ L'étrange histoire de Benjamin Button, de F. Scott Fitzgerald



🌟 Automne Astral
 
You're just as sane as I am !
🚀 Phobos - tome 3, de Victor Dixen



Comme pour les années précédentes, cette liste est exhaustive. Il se peut que j'ajoute des livres à ma PAL, notamment le troisième tome de Bergères Guerrières, d'Amélie Fléchais et Jonathan Garnier, qui sortira fin septembre, mais également le troisième tome de L'Epouvanteur, de Joseph Delaney. En lisant au minimum un livre par menu, je peux débloquer le palier Ça s'appelle avoir les crocs.



J'ai hâte que le challenge débute et que l'automne arrive !
Belles lectures et bon challenge si vous participez ! :)

Phobos - tome 2, de Victor Dixen

21.8.19



490 pages

Genres : Science-Fiction, Young Adult

Editions : Robert Laffont

Collection : R

Date de parution : 19 Novembre 2015

Prix : 17,90 €

Note : 




Synopsis

Reprise de la chaîne Genesis dans
3 secondes...
2 secondes...
1 seconde...

Ils croyaient maîtriser leur destin.

Ils sont les douze pionniers du programme Genesis. Ils pensaient avoir tiré un trait sur leur vie d'avant pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées. En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.

Elle croyait maîtriser ses sentiments.

Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire, et pourquoi pas, l'amour. Elle pensait pouvoir ouvrir son cœur sans danger. En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.

Même si les souvenirs tournent au supplice, il est trop tard pour oublier.


Mon avis

Après avoir beaucoup aimé ma lecture du premier tome de Phobos (et surtout avec l'intensité des dernières pages !), il me semblait impossible de ne pas enchaîner avec le second tome que j'avais, fort heureusement, dans ma PAL. Je suis donc restée à bord du Cupido et j'ai été encore plus captivée par cette suite !

Etant donné que c'est un second tome, je vais éviter de trop vous parler des événements qui s'y déroulent afin d'éviter tout spoilers, mais je peux vous dire que j'ai beaucoup aimé cette suite ! Les douze prétendant•es se arrivent sur Mars et sont enfin réuni•es dans la base de New Eden. C'est un moment que j'attendais avec impatience, surtout pour la rencontre en chair et en os des personnages, je l'avoue. De plus, cette réunification permet de suivre à la fois les filles et les garçons et par la même occasion, d'en savoir un peu plus sur ces derniers, contrairement au premier tome où il y avait beaucoup de zones d'ombres les concernant. C'est donc un des gros points forts de ce deuxième tome. Cependant, j'aurais bien apprécié avoir, de temps en temps, un chapitre avec un point de vue du côté des garçons, à l'instar de Léonor pour les filles. Peu importe le point de vue, du moment qu'il ne s'agisse pas d'Alexeï, car à l'arrivée dans la base de New Eden, il s'est révélé être un personnage macho et jaloux. Il m'agaçait à chacune de ses interventions. En ce qui concerne les couples formés par les prétendantes et prétendants, j'ai trouvé qu'il y avait quelques facilités. Les relations amoureuses se forment assez vite et elles sont assez naïves. Mais encore une fois, je me suis laissée prendre au jeu. Il faut dire que je suis bon public quand je lis une histoire intrigante et captivante telle que Phobos !

Dans ma chronique du premier tome, j'évoquais la présence de quelques longueurs, mais j'en ai trouvé aucune dans ce second tome. Il y a même plus d'action et de suspens, et on en apprend un peu plus sur le complot et les intentions de Serena, qui est toujours aussi détestable, soit dit en passant. Phobos ² est un livre encore plus prenant que son prédécesseur. Une fois ma lecture commencée, j'avais du mal à m'arrêter, et cela ne s'arrangeait pas au fil de l'histoire. Et que dire des dernières pages ?! Je trouvais que celles du premier tome étaient intenses mais alors là... Je n'ai même pas les mots tant j'ai été bouche bée et surprise par la fin de ce second tome.



Au cas où vous ne l'auriez pas compris, j'ai adoré cette lecture qui est passionnante et originale. Je me suis laissée portée par la plume de Victor Dixen et j'ai passé un très très très bon moment. Et j'en redemande ! D'ailleurs, je confesse avoir commandé le tome 3 et Phobos Origines alors que je n'avais même pas terminé ma lecture de ce second tome. C'est dire à quel point j'aime bien cette histoire. (Et que je suis faible.)


Retrouvez ma chronique du premier tome de Phobos en cliquant sur la couverture du livre.

L'irrésistible histoire du Café Myrtille, de Mary Simses

17.8.19




414 pages

Genres : Contemporain, Romance

Editions : Nil

Année d'édition : 2018

Prix : 21 €

Note : 





Synopsis

Ellen Branford, ravissante avocate new-yorkaise, se doit d'exaucer le vœu qu'a formulé sa grand-mère avant de mourir : retrouver son amour de jeunesse et lui remettre sa dernière lettre. Ellen part sur la route, pour s'arrêter à Beacon, petite ville côtière du Maine. Alors qu'elle explore les lieux, elle manque de se noyer – une mésaventure qui fait d'elle une célébrité locale et la pousse littéralement dans les bras d'un certain Roy. Et tandis qu'elle lève le voile sur le passé de sa grand-mère et qu'elle poursuit sa quête, Ellen comprend qu'elle n'aura pas assez d'un séjour de vingt-quatre heures. Mais lorsque son fiancé vient jusqu'à Beacon à sa rescousse, la jeune femme doit repenser la vie qu'elle veut vraiment avoir...


Mon avis

Ce livre, je l'ai emprunté à la bibliothèque un peu par hasard... ou plutôt parce que la couverture a attiré mon regard, je dois l'avouer. Le titre ne me disait rien, mais en lisant le synopsis, j'ai eu le sentiment que cette histoire allait me plaire. Et ce fut le cas !

Je ne vais pas vous le cacher, la romance est prévisible et il est assez facile de deviner la fin du roman. De plus, l'histoire comporte quelques clichés, tels que la jeune femme citadine se retrouvant dans une petite bourgade inconnue et qui découvre ce qu'est une vie simple à la campagne. D'habitude, je n'accroche pas beaucoup à ce type d'histoires comportant des facilités, mais dans le cas de L'irrésistible histoire du Café Myrtille, c'est différent. Cette histoire m'a fait du bien.

En se rendant à Beacon, Ellen compte bien exaucer la dernière volonté de sa grand-mère, en apprendre un peu plus sur cette dernière, notamment sur ses jeunes années passées à la campagne, puis reprendre le cours de sa vie à New-York. Mais bien sûr, cela ne va pas se passer comme prévu, sinon il n'y aurait pas d'histoire me direz vous ! En voulant remettre la lettre à son destinataire, Ellen va découvrir qu'elle connaissait peu de choses sur le passé de sa grand-mère. Qu'elle était même une personne différente.

J'ai apprécié suivre Ellen sur les traces de sa grand-mère. Tout en visitant Beacon et les environs, elle va découvrir ce que sont les plaisirs simples, faire des rencontres et découvrir des lieux qu'a fréquenté sa grand-mère. Les brides du passés se révèlent petit à petit et j'ai pris plaisir à en apprendre plus. Comme Ellen, je souhaitais en découvrir d'avantage. Ajoutez à cela la jolie plume de l'autrice et vous obtenez une très bonne histoire !

En ce qui concerne la romance elle est, certes, prévisible mais elle est également douce et mignonne. J'ai trouvé que Ellen et Roy sont attendrissants lorsqu'ils sont tous les deux, mais j'ai eu un peu de mal à m'attacher à Ellen quand elle est seule. Et pourtant, elle aime la photographie, comme moi. Quand elle est seule, son côté femme citadine ressort beaucoup trop à mon goût. L'autrice a sûrement voulu faire un parallèle entre la personne que peut être Ellen en ville et celle qu'elle est lorsqu'elle est à la campagne, dans un cadre de vie plus simple.

Pour résumer, L'irrésistible histoire du Café Myrtille est une histoire touchante avec laquelle j'ai passé un très bon moment. Si vous souhaitez lire un roman feel-good, je vous conseille sans hésiter ce roman de Mary Simses. Je suis sûre qu'à la fin de votre lecture, vous aurez des envies de grand air et d'une vie douce la campagne, comme moi. :)

« Quand tu regardes dans ton viseur, tu dois savoir ce qui fait sens. Tu dois te demander s'il y a un meilleur angle pour observer la scène qui est devant toi ; une manière plus intéressante, ou à laquelle tu n'aurais pas encore pensé. Il y a tant de façons différentes de regarder la même chose, Ellen. »

Phobos - tome 1, de Victor Dixen

7.8.19



433 pages

Genres : Science-Fiction, Young Adult

Editions : Robert Laffont

Collection : R

Date de parution : 11 Juin 2015

Prix : 17,90 €

Note : 




Synopsis

Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L'éternité pour s'aimer.

Ils veulent marquer l'histoire avec un grand H.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Elle veut trouver l'amour avec un grand A.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l'amour. Elle a signé pour un aller sans retour...

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.


Mon avis

C'est dans le cadre du Hold My SFFF Challenge, avec le thème Vers l'infini et au-delà - Espace & temps, que j'ai lu ce premier tome de Phobos, en lecture commune avec Aurélie du blog Two girls and books. J'étais très curieuse de lire cette saga dont j'entends parler depuis plusieurs années et je ne regrette pas de m'être lancée car j'ai fait une très bonne découverte !

Dans ce roman de science-fiction, nous suivons essentiellement Léonor, l'une des six élues choisies pour se rendre sur la planète Mars. Les chapitres où nous la suivons elle et les autres prétendant•es sont mis en scène à la manière d'une télé-réalité et l'effet est très réaliste, puisque certains comportements des personnages, qu'il s'agisse des prétendant•es ou même des personnes responsables du programme Genesis, car oui nous les suivons également, sonnent faux, surjoués ou sont hypocrites.

Comme je le disais précédemment, en plus de ces jeunes gens envoyés en orbite, nous suivons des personnages restés sur la Terre comme les responsables du programme Genesis. L'avantage de ces différents points de vue externes permet au lecteur d'être au courant de ce qui se passe également sur Terre, ce qui fait que nous en savons plus que les prétendantes et prétendants, puisque ces dernier•ères sont coupés du monde malgré la présence des caméras qui les filment 24 heures sur 24 et les interventions de Serena, la productrice du show. Nous en apprenons un peu plus sur le programme Genesis, au point de découvrir qu'un complot se cache derrière ce voyage... Mais je n'en dirai pas plus afin de ne pas vous spoiler, si ce n'est que c'est à la fois stressant et captivant de connaître une partie des futurs événements de l'histoire. Plus j'en savais et plus j'avais envie de continuer ma lecture !

Séparer les filles et les garçons dans deux espaces distincts à bord du Cupido, le vaisseau qui les conduit vers Mars, et ne les faire se rencontrer uniquement 6 minutes par jour lors des séances de speed-dating est surprenant et intéressant. Cependant, j'aurais apprécié suivre l'histoire du côté des garçons de temps en temps, ou du moins, en apprendre un peu plus sur eux car les informations se dévoilaient au compte-goutte, lors des speed-dating. Mais c'est le but d'un speed-dating, n'est-ce pas ? Cela a eu l'effet escompté puisque j'en redemandais à chaque fois ! J'attendais chaque rencontre avec impatience.

Je ne me suis pas réellement attachée aux personnages, mais il y en a quelques-uns que j'apprécie plus que d'autres comme Léonor, Kris, Kelly, Marcus et Mozart. Et d'autres que je méprise, comme Serena. Il est impossible de ne pas la détester tant elle transpire l'hypocrisie et la cruauté.

Phobos est une histoire originale et prenante écrite par un auteur qui a une plume efficace et addictive, car même s'il y a un manque d'actions et quelques longueurs, j'ai été captivée par le récit qui a su maintenir ma curiosité éveillée. Il manque un petit quelque chose pour que ce premier tome soit un coup de cœur mais je vous assure que j'ai passé un très bon moment avec cette lecture, que je vous recommande. Et que dire de l'intensité des cinquante dernières pages qui s'achèvent sur un cliffhanger ?! Ce suspens devait être insoutenable pour les lecteur•rices au moment de la parution de ce premier livre. Heureusement pour moi, j'avais le deuxième tome sous la main. ^^

« Rêve comme si tu vivais pour toujours,
Vis comme si tu allais mourir aujourd'hui.
» - James Dean

Avez-vous lu la saga Phobos ? Qu'en avez-vous pensé ? 

Bilan du mois #36 & Book Haul #41 | Juillet

1.8.19


Coucou !


Le mois de Juillet vient de se terminer, il est donc l'heure de faire le bilan. J'ai eu le même nombre de lectures qu'au mois de Juin, c'est-à-dire quatre, mais je n'ai pas lu autant de pages, puisqu'en Juillet, j'ai lu une nouvelle, une BD et deux romans, contre quatre romans en Juin. En ce qui concerne les achats livresques, je me suis un peu plus lâchée.

J'ai tout d'abord terminé ma lecture de la nouvelle Lune de Miel à Paris de Jojo Moyes, que j'avais commencée à la fin du mois de Juin. Comme je le dis dans ma chronique, cette nouvelle est une sorte d'introduction au roman Les yeux de Sophie de la même autrice. Elle a éveillé ma curiosité, j'ai donc bien envie de lire le roman.


Ma seconde lecture est le flop du mois : Jeff Panacloc et Jean-Marc : Les voyageurs du temps. Je n'ai pas adhéré à l'humour, ni au style de dessin. J'aurais mieux fait de passer mon chemin...


Le premier roman que j'ai lu en Juillet était le premier tome de Phobos de Victor Dixen, en lecture commune avec Aurélie. Cette lecture entrait dans le cadre du Hold My SFFF challenge, puisque le thème du mois de Juillet était Vers l'infini et au-delà - Espace & temps. J'ai bien apprécié ce premier tome, malgré un manque d'action. L'intrigue est intéressante et prenante. L'intensité des dernières pages m'a donné envie d'enchaîner avec le deuxième tome !


Mais avant, j'ai voulu terminer ma lecture de L'irrésistible histoire du Café Myrtille de Mary Simses, que je lisais en même temps que Phobos. Voyez-vous, l'avantage d'être en arrêt de travail, c'est que l'on a du temps pour lire, mais lorsque que l'on fait une lecture commune, on peut prendre beaucoup d'avance par rapport aux autres. 😆 L'irrésistible histoire du Café Myrtille, que j'ai emprunté à la bibliothèque ㅡ pour la simple et bonne raison que la couverture m'avait tapé dans l’œil, me permettait de lire tout en laissant Aurélie me rattraper dans la lecture de Phobos. Ce roman est une très belle découverte. L'histoire est toute douce malgré une romance prévisible. Mais il faut l'avouer, une lecture de ce genre, ça fait du bien de temps en temps !


Si vous avez bien suivi, vous avez deviné que ma lecture suivante, qui est toujours en cours, est le deuxième tome de Phobos. Je n'ai lu que les premiers chapitres pour l'instant, je ne peux donc vous en dire d'avantage.


Le thème du mois d'Août du Hold My SFFF challenge est Avec ta bite et ton couteau - Post-apo, et ma sélection de livres pour ce nouveau mois est la suivante :
In real life - tome 1 : Déconnexion, de Maïwenn Alix
La 5e Vague - tome 1, de Rick Yancey


Je ne sais pas encore si je lirais ces deux livres car je viens de réaliser que ce ne sont que des premiers tomes, et comme je tente de terminer un maximum de saga, je ne me vois pas en commencer des nouvelles alors que j'en ai toujours une bonne dizaine en cours de lecture. Enfin peut-être que je changerais d'avis, on ne sait jamais. ^^




Passons au book haul maintenant. La dernière fois, je vous présentais deux livres et aujourd'hui, je vous présente le double ! Mais pour ma défense, je ne me suis pas ruinée puisque ce sont des trouvailles faites à Emmaüs (cela causera la perte de ma PAL un jour... Si ce n'est déjà fait 😅). Il y a tout d'abord La Petite Boulangerie du bout du monde, de Jenny Colgan, Fil de fer, de Martine Pouchain, Mentir aux étoiles, d'Alexandre Chardin et Tortues à l'infini, de John Green.




Challenge 5 livres lus = 1 livre acheté

Les livres lus :

1. Une Braise sous la Cendre - tome 1
2. Bloody Harry - tome 1
3. Bloody Harry - tome 2
4. Lune de miel à Paris
5. Jeff Panacloc et Jean-Marc : Les voyageurs du temps

6. Phobos - tome 1


Lors de mon dernier bilan, je disais que je n'avais aucune relecture de prévue pour le mois de Juillet (comme j'avais pu le faire avec la saga Percy Jackson en Juin). Mais comme je n'ai pas énormément lu, j'ai très peu avancé dans le challenge. Mes lectures de Lune de miel à Paris et Jeff Panacloc et Jean-Marc : Les voyageurs du temps me permettent de valider 5 lectures et donc de rembourser mon achat du troisième et dernier tome du Paris des Merveilles. Je ne comptabilise pas L'irrésistible histoire du Café Myrtille puisque c'est un emprunt.


Livres achetés depuis le début de l'année :

Le Paris des Merveilles - tome 3
Le temps des miracles
Catwoman Soulstealer
Iskari - tome 1 : Asha, tueuse de dragons
L'Arrache-mots
Percy Jackson et les Dieux Grecs
La Petite Boulangerie du bout du monde
Mentir aux étoiles
Fil de fer
Tortues à l'infini

La liste des livres à rembourser s'allonge un peu trop vite ces derniers mois. (Oups. 🙈) Il faudrait que je me calme un petit peu, histoire de ne pas aller sur un échec dans ce challenge 5 livres lus = 1 livre acheté. 😆


Durant le mois de Juillet, le blog a fêté ses 4 ans et j'ai partagé avec vous quatre chroniques :



  

Je vous souhaite de passer un bon mois d'Août ! 😄