Gardiens des Cités Perdues - tome 4 : Les Invisibles, de Shannon Messenger

27.6.18





656 pages

Genres : Fantasy, Jeunesse

Editions : Lumen

Année de parution : 2016

Prix : 15 €

Note : 





Synopsis

Finis les cours à Foxfire et les messages énigmatiques envoyés par le Cygne Noir, Sophie rejoint enfin la mystérieuse organisation clandestine qui lui a fait voir le jour ! Accompagnée de Fitz, Biana, Keefe et Dex, elle quitte les Cités Perdues pour Florence, où se trouve le premier indice qui la mènera jusqu'au repaire du Cygne Noir. Là-bas, la jeune fille espère en apprendre plus sur elle-même, mais aussi sur les Invisibles, le groupe de rebelles qui chercher à déstabiliser le monde des elfes.

Pour comprendre l'étrange épidémie qui décime les gnomes, préparer l'évasion de Prentice, prisonnier d'Exil, et affronter la menace grandissante que représente les ogres, la jeune Télépathe va devoir s'appuyer sur ses camarades et se retenir de foncer tête baissée vers le danger ! D'autant que si de nouveaux alliés apparaissent, des traîtres sortent aussi de l'ombre...


Mon avis

Si vous lisez régulièrement mon blog, vous avez sans doute remarqué que j'ai eu un gros coup de cœur pour la saga Gardiens des Cités Perdues de Shannon Messenger, en lisant le premier tome l'année dernière. Et depuis ce moment-là, chaque lecture d'un nouveau tome est un réel plaisir ! Et ce quatrième tome s'intitulant Les Invisibles n'est pas une exception. Comme pour les précédents tomes, celui-ci a fait l'objet d'une lecture commune avec Aurélie du blog Two girls and books (ce n'est plus une surprise je pense ^^), avec qui je m'entends très bien, d'autant plus que nous sommes toujours sur la même longueur d'onde. 😊

Dès les premiers chapitres, nous sommes embarqués dans une nouvelle aventure remplie d'actions et d'énigmes. Une fois ma lecture commencée, je n'avais aucune envie de m'arrêter. Les événements s'enchaînent à une vitesse folle, et même s'il y a quelques moments de calme (qui doivent certainement se compter sur les doigts d'une seule main), le rythme de l'histoire est soutenu. Je tournais les pages sans m'en rendre compte... J'ai tout de suite été happée par l'univers et l'histoire, si bien que j'y pensais tout le temps, même au travail. Je n'avais qu'une seule envie : rentrer chez moi et me plonger dans ma lecture.

Dans ce quatrième tome, les choses deviennent plus sérieuses et même qu'elles se compliquent ! Des nouveaux alliés font leur apparition, accompagnés de mystères, notamment autour de certaines identités cachées... De quoi alimenter les conversations et imaginer un certain nombres d'hypothèses, n'est-ce pas Aurélie ? De plus, l'autrice tient le lecteur en haleine grâce à quelques révélations des plus inattendues, ce qui accentue l'envie de continuer la lecture et de lire encore plus vite, pour en apprendre plus... Tout en ayant envie de prendre le temps pour savourer chaque chapitre et chaque page. Quel dilemme !

D'ailleurs, en parlant de révélation, j'ai malencontreusement été spoilée concernant l'un des personnages... (Cela m'apprendra à faire des recherches sur des événements de la saga !) Tout le long de ma lecture, j'attendais le moment fatidique où cette révélation allait faire son apparition, sans pour autant que cela me gâche la lecture. Disons que j'ai pu me préparer psychologiquement à ce passage, car oui, ce n'est pas une bonne nouvelle, même s'il y a pire comme révélation.

Comme pour les tomes précédents, celui-ci a une bonne dose d'humour et il est également un concentré d'émotions ! Je suis passée de la joie à la peur, en passant par l'amour, la tristesse et la colère. Des émotions que j'ai ressenties en même temps que les personnages, comme si j'étais auprès d'eux et que je vivais leurs aventures à leurs côtés. En ce qui concerne les personnages, je les apprécie d'avantage à chaque tome. Ils sont tellement attachants. Et cela fait chaud au cœur de voir que Sophie est si bien entourée et protégée depuis de nombreuses années.

Le petit plus que j'apprécie dans cette saga, c'est qu'il y a plusieurs clins d’œil à la pop culture humaine notamment des licences, comme Harry Potter, Disney, Star Wars ou encore Le Seigneur des Anneaux. J'en ai relevé plusieurs dans ce quatrième tome et cela était assez drôle. 

Et que dire de la fin ? Cette fin percutante qui m'a brisé le cœur. J'étais à la fois déçue, en colère et triste. Au point de ne plus savoir quoi faire après avoir refermé le livre... J'ai même eu du mal à me plonger dans ma lecture suivante. Et même un mois après avoir lu ce livre, j'y pense encore. C'est vous dire à quel point cette saga est si prenante et envoûtante. Sans compter que plus on avance dans l'histoire, plus les tomes sont meilleurs. D'ailleurs, j'ai de plus en plus de mal à quitter Les Cités Perdues. J'aime tellement cette saga et l'univers qu'a créé Shannon Messenger que même mon tatouage (fait récemment haha) représente un élément de cette saga !

« Ce que je m'efforce d'accepter, c'est que ce n'est pas grave d'être différent. Si on était tous pareils, on commettrait tous les mêmes erreurs. Au lieu de quoi, on fait tous face à des problèmes différents, et ce n'est pas si grave, parce qu'on est entourés d'amis prêts à nous épauler. Toi comme tout le monde, Keefe. On est tous là pour toi. Quoi qu'il arrive. D'accord ? » - Sophie Foster

« Chaque génération rejette ses problèmes sur la suivante, tout simplement parce qu'elle manque de temps pour les résoudre. J'ai le sentiment qu'avec une vision plus globale, ils ne mettraient pas une telle ardeur à se détruire, eux et leur planète. » - M. Forkle

J'espère vous avoir convaincus•es de lire cette saga car elle mérite vraiment d'être lue ! Si ce n'est pas le cas, je ne sais plus quoi faire pour vous... 😆


Ma chronique du troisième tome est à retrouver ici ! 

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Merci pour vos petits mots ♥